( 17 septembre, 2018 )

La princesse Chantal de France et Louis de Bourbon aux Invalides

 

Lu sur le blog « La Couronne »

 

Dimanche 16 septembre, Son Altesse Royale, la princesse Chantal de France était aux invalides pour assister à la célébration du 303ème anniversaire de la Fondation de l’Hôtel des Invalides par le roi Louis XIV. La princesse y représentait officiellement son frère, le Chef de la Maison royale de France, Monseigneur le comte de Paris, retenu en province par un lourd agenda.

Lors de cette cérémonie, 200 personnes avaient fait le déplacement ; était également présent, son cousin issu de la Branche capétienne des Bourbons d’Espagne, le prince Louis de Bourbon, venu spécialement en France pour l’occasion, ainsi que le prince Charles Emmanuel de Bourbon-Parme et une de ses filles, Charlotte. Si la princesse était venue accompagnée de son époux le Baron François-Xavier de Sambucy de Sorgue, la princesse, en tant que représentante du chef de la Maison royale de France, assista néanmoins seule, auprès des officiels, à la messe commémorative.

Lors de la sortie de la messe, conformément aux règles de préséance, la princesse de France sortie seule en tête des princes, suivie du prince Louis de Bourbon avec la princesse de Bourbon-Parme et, derrière, l’époux de la princesse Chantal le baron François Xavier de Sambucy de Sorgue aux cotés du prince Charles Emmanuel de Bourbon-parme.

Suite à la sortie de la messe, les princes ont salué les porte-drapeaux de l’armée française présents lors de cette cérémonie, avant de recevoir individuellement les respects de leurs partisans venus accompagner leurs princes. Puis, les princes ont assisté ensemble au vin d’honneur donné après la cérémonie par le gouverneur des Invalides.

 


 

( 15 septembre, 2018 )

Déclaration à l’occasion des Journées du Patrimoine

 

 

En ces temps de culte immodéré du progrès et de la technique, les Français, plus que jamais chaque année, montrent leur attachement au patrimoine de notre pays.

L’amour du patrimoine n’est pas l’amour d’un passé, même récent, qu’on veut à tout prix figer. Le peuple français n’est pas cet enfant qui cherche vainement à protéger son château de sable des assauts de la marée montante.

Au contraire, ce que nous avons reçu, ce sont des châteaux de pierre, des forêts de chênes millénaires, des artistes au retentissement universel, des constructions contemporaines exceptionnelles. Devant cet héritage, il n’est d’autre choix que de chercher à préserver, à transmettre, mais surtout à incarner.

Car le patrimoine n’est rien, sans ce couple qui décide de sacrifier tout pour rénover la maison de famille, sans cette dame qui chaque jour ouvre la petite église du village, sans ces habitants qui parlent avec fierté de leur cathédrale, sans ces promeneurs qui patiemment entretiennent les chemins creux qui sillonnent leur pays, sans ces artisans qui transmettent leur savoir-faire immémorial, ou sans ce maire qui décide de protéger et de faire vivre le monument contemporain de sa ville.

En tant que prince de France, il est important pour moi, comme les rois qui m’ont précédé, d’incarner et de protéger ce patrimoine spirituel et matériel, celui qu’aucun fond d’investissement ne pourra jamais sauver. C’est ce patrimoine-là qui nous fait regarder avec fierté notre pays, et le fait rayonner dans le monde entier.

Je vous souhaite à tous de très bonnes journées du patrimoine !

Jean de France, Duc de Vendôme

( 1 septembre, 2018 )

Le prince Charles-Philippe d’Orléans, duc d’Anjou, sensibilise ses lecteurs à la cause des Océans

 

Lu sur le blog « la Couronne »

 

 

Le prince Charles-Philippe d’Orléans, duc d'Anjou, sensibilise ses lecteurs à la cause des Océans dans Princes L’île-de-Tromelin

 

À de nombreuses reprises, Son Altesse Royale, le prince Charles-Philippe d’Orléans, duc d’Anjou a témoigné de son engagement pour la sauvegarde de l’écosystème marin et pour la sauvegarde de nos océans.

Aussi, le neveu du Chef de la Famille royale de France, vient de publier sur ses pages Facebook et Twitter une série de posts, afin de sensibiliser ses lecteurs à la cause de nos océans, si fragilisé par l’activité humaine. Servir le bien commun, en toutes circonstances et par n’importe quel moyen est une longue tradition Capétienne et encore aujourd’hui un devoir pour nos princes…

 

Capture dans Princes

 

Je suis content que le Figaro dédie un important article sur ce sujet méconnu… Après dix années de tractations mondiales, la négociation sur la haute mer sous l’égide de l’ONU va débuter. Les pays se réunissent enfin en septembre pour tenter d’élaborer des règles sur l’exploitation des ressources génétiques et la création d’aires marines protégées.

http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/08/08/01008-20180808ARTFIG00210-la-haute-mer-enjeu-crucial-d-une-negociation-planetaire.php

 

Capture

 

La fondation Prince Albert II de Monaco, s’engage pour les espèces vulnérables telles que le phoque moine, le thon rouge et le requin-baleine dans le cadre de projets de recherche et de conservation conçus pour protéger au mieux les espèces et les écosystèmes… En savoir plus sur leur travail : http://montecarlogala.org/ourengagement.html

 

Capture

 

Les océans nous nourrissent, régulent notre climat et génèrent la plus grande partie de l’oxygène que nous respirons. Aidez l’océan à se rétablir.

 

Capture

 

Marriott International annonce un plan pour retirer les pailles et les agitateurs en plastique jetables de plus de 6 500 propriétés dans 30 marques du monde entier d’ici juillet 2019. Bravo !!! Félicitations Arne Sorenson !!!

( 16 août, 2018 )

Le duc et la duchesse de Vendôme : 5ème naissance attendue

 

Nous l’avons appris par le blog « la Couronne »

 

L’annonce venant enfin d’être officialisée par « Point de vue » cette semaine,  nous avons le plaisir et la joie de vous annoncer que son Altesse Royale, Madame la Dauphine de France, est dans l’attente d’un heureux événement pour cet automne. Le bébé de la princesse Philoména et de Monseigneur le Prince Jean de France sera le 12e petit-enfant du Chef de la Maison Royale de France, Monseigneur le  Comte de Paris et de Madame la Duchesse de Montpensier.

Avec cette cinquième naissance annoncée pour le foyer du duc et de la duchesse de Vendôme, c’est la famille de France, qui, une fois de plus, va s’agrandir et c’est une grande joie pour nous tous, bien sûr, mais aussi pour tous les Français car la famille royale de France représente la stabilité et la pérennité de la Nation, qu’elle incarne. Avec la Famille de France, c’est tout le peuple français, dans son ensemble, qui replonge au cœur de ses racines, dans lesquelles il peut trouver la force de poursuivre l’aventure et d’affronter les périls qui l’assaillent.

Les royalistes lorrains adressent toutes leurs sincères félicitations au duc et à la duchesse de Vendôme et leurs souhaitent beaucoup de bonheur pour les semaines à venir.

( 16 juillet, 2018 )

Famille de France • Samedi dernier, 14 juillet, le prince Jean a accueilli à Dreux la 8e étape du Tour de France

 

Lu sur « lafautearousseau »

 

Ce samedi 14 Juillet 2018, la ville de Dreux accueillait la 8e étape du Tour de France ! Dreux-Amiens : 181km.

Le prince Jean de France et la princesse Philoména, ainsi que leurs 4 enfants : les princes Gaston et Joseph et les princesses Antoinette et Louise-Marguerite, ont assisté dans la matinée à la cérémonie officielle marquant le départ de cette huitième étape du Tour.

37156556_1782200925195102_7197220441872662528_n.jpgAprès cette cérémonie, le Prince a accompagné le maire et son adjoint au sport, afin de donner le signal du début de la course, puis a suivi avec beaucoup d’émotion et de passion le départ des coureurs du Tour, comme le montre la courte vidéo qui suit.

Ce 14 juillet, en dehors de cette étape  du Tour de France, Dreux comme toutes les villes de France, a célébré la Fête Nationale qui commémore la Fête de la Fédération du 14 juillet 1790.

37111240_1782779038470624_5739374993897160704_n-510x382.jpgÀ cette occasion, le prince Jean a fait changer les drapeaux présents sur la tour du domaine royal de Dreux.

A l’emplacement du tricolore (qui est plus haut), le Prince exposa aux yeux de tous une magnifique bannière capétienne, ainsi que l’ancien drapeau des régiments du Dauphin de France. Tout un symbole…

( 14 juillet, 2018 )

Le prince Jean de France reçoit à Dreux le tour de France

 

Information recueillie sur le blog « La Couronne »

Ce 14 juillet, la ville de Dreux et Monseigneur le prince Jean de France, recevront la huitième étape du Tour de France. L’héritier de la famille royale de France et sa famille assisteront dans la matinée à la cérémonie officielle marquant le départ de cette huitième étape de « la petite Reine ». Quelques minutes après le départ, à 11h35, la course passera au pied de la Chapelle royale. Pour marquer cet évènement exceptionnel pour la ville de Dreux, un feu d’artifice sera tiré de la Chapelle royale autour de 23h.

Monseigneur le prince Jean de France, passionné de cyclisme, a participé très activement avec la mairie de Dreux au dossier de candidature de la ville de Dreux et avait reçu en octobre 2016 au domaine royal de Dreux, Monsieur Christian Prudhomme, directeur du Tour de France. Sur une photo prise au domaine royal de Dreux en octobre 2016, le prince Jean de France est entouré du Directeur du Tour de France, Monsieur Christian Prudhomme et du champion cycliste Bernard Hinault.

( 1 juillet, 2018 )

Prière de Consécration de la France au Sacré Coeur de Jésus

Introduction

En ce monde désaxé chacun regrette de la perte de nos repères et celle de nos valeurs chrétiennes. Or la vie est un court passage sur terre et nous oublions que, de l’autre côté, nous aurons des comptes à rendre. Il n’est jamais trop tard pour comprendre ce qu’il est demandé à chacun.

Pourtant un grand nombre d’entre nous se confie au démon pour les aidée à acquérir argent et pouvoir. Peu d’entre eux comprennent que si le démon existe, c’est Dieu tout puissant qui lui permet d’exister.

A chacun d’entre nous alors de faire ses choix et ne rejetons pas notre foi, source de vie.

 

Prière de consécration de la France au Sacré Cœur de Jésus

– Prions Sainte Marguerite Marie qui en 1675 demandait au Roi Louis XIV, mal conseillé, de consacrer la France au Coeur Sacré de Jésus, car c’est au centre de ce Cœur Sacré que se forgent nos destinées.

– Prions l’Archange Saint Michel protecteur de notre Sainte Église et de la France Fille Aînée de l’Église pour qu’il nous assiste dans cette prière: défendez nous dans le combat contre les démons déchaînés sur notre pauvre humanité devenue incrédule. Prince de la Milice Céleste repoussez en enfer par la vertu divine Satan et les esprits malins qui errent dans le monde pour la perte des âmes.

– Prions Marie Immaculée, notre douce médiatrice, nous vous supplions très humblement, daignez intercéder pour nous. Demandez à Dieu qu’il envoie Saint Michel et les Anges pour écarter tous les obstacles qui s’opposent au règne du Cœur Sacré de Jésus dans nos âmes.

– Prions pour que le feu de l’Esprit Saint descende sur nous afin de devenir pain de vie et que la coupe médiatrice devienne le saint calice au cœur de notre âme, et, par cette préfigure du Sacrement d’entre les Sacrements, puisse commencer la transfiguration de notre pays la France et celle de l’Univers en son entier.

– Prions pour que dans cette communion, plus rien de puisse nous séparer de rien ni de personne vivant ou trépassé, ainsi la communion des saints sera, plus rien ne nous fera peur car notre vie sur terre n’étant qu’un passage, nous ne mourrons pas et tout sera vivant à jamais.

– Prions pour que nous autres humains, dans cette expérience, devenions des êtres liturgiques et ayant atteint notre royauté intérieure nous devenions le tabernacle du Cœur Sacré du Christ. Alors la vie toute entière deviendra la célébration de la « Racine », ainsi que le disait Saint en Dieu mon sauveur ».

– Pénétré par ces prières, moi Henri VIIème du nom, descendant des rois qui bâtirent avec les Français ce pays béni de Dieu et des Saints de France, j’obéis humblement à la supplique de Sainte Marguerite Marie et

Je Consacre la France, Aujourd’hui En Péril, Au Cœur Sacré De Jésus.

France,
Fille Aînée de l’Église, souviens-toi de ton baptême, que le Cœur Sacré de Jésus soit à jamais ton bouclier pour les combats à venir dans les siècles des siècles. Amen.

 

Fait en l’Église de Saint Germain l’Auxerrois le 23 juin 2018.

Henri, Comte de Paris, Duc de France.

 

 

( 20 juin, 2018 )

Aujourd’hui, Monseigneur le comte de Paris inaugure sa 19ème année de titulature

 

Lu sur le Blog « La Couronne » ce très beau texte que nous approuvons totalement

 

Aujourd’hui, Monseigneur le comte de Paris inaugure sa 19ème année de titulature dans Princes 19-annee-du-comte-de-paris

 

Le 19 juin 1999, Feu le Comte de Paris quittait le Royaume de France pour le Royaume des Cieux, et ce n’était pas triste ! Après une vie dense et bien remplie, pleine de joies et de douleurs l’heure était venue de passer la « Main de Justice » à son fils aîné et successeur. Beaucoup de choses ont été dites et écrites sur son « Règne de jure », il a fait tout ce qu’il a pu pour exister et faire vivre le rôle et l’idée monarchique, et il y est parvenu !  Rien n’est parfait, seule l’intention compte, et il a su imposer l’image du « Comte de Paris »  à tous, comme successeur des Rois qui ont fait la France !

 

Le 19 juin 1999 selon l’adage : « Le Roi est mort, vive le Roi »,  nous avions un nouveau Prince, un nouveau Comte de Paris. Héritier de l’Histoire de France dans un pays en proie à de grands changements. Un pays très différent de celui que venait de quitter feu le Comte de Paris. Succession difficile et périlleuse, l’encre qui écrivait l’Histoire est effacée, il en reste quelques passages mais presque illisibles…Relever le Sceptre et la Main de Justice est une gageure ; et pourtant notre Prince s’y attelle, il hérite du carrosse certes, mais point pour s’y pavaner, mais plutôt pour le tirer ! Et il est lourd le Carrosse de France et les chemins pas commodes !

 

Et voilà 19 ans qu’il tire son carrosse et « La France à bout de bras *».
Notre Prince est un Sage qui rayonne comme un phare, il éclaire, illumine si possible, ne reste pas sous le boisseau : c’est un « Roi de cœur », qui œuvre discrètement et fait les choses «invisibles pour les yeux et qu’on ne voit bien qu’avec le cœur » St Exupéry (Sic).» La tâche sans être insurmontable est plus qu’ardue, être Fils de Rois aujourd’hui et dans notre pays n’est pas chose aisée ! Mais la flamme de France brûle toujours, et l’Espérance est visible, l’Internet est une révolution qui va dans le bon sens, et le « Bon Sens » peut se répandre : de Blog en Tweets et de Tweets en Facebook…

 

Des gardiens de la Flamme viennent d’être créés : « Les Officiers de la Couronne » Ils sont là autour du Prince, ils sont sa garde rapprochée, sa « Garde Royale » ! Notre Prince règne sur son Royaume de cœur, « Ailleurs en France », il règne par l’Amour qu’il porte à la France, l’Amour qu’il porte aux Français, ainsi qu’à tous les Peuples de France.

Souhaitons lui l’Amour de tous en retour, il n’espère rien d’autre !
Longue vie à notre Prince !  Dieu le garde.
( 20 juin, 2018 )

Jean de France : « Il nous faut retrouver le chemin des grecs et des latins »

 

Lu sur le site « princejeandefrance »

 

 

Après avoir dévoré Marc-Antoine : un destin inachevé entre César et Cléopâtre de Pierre Renucci et le dernier livre de Jacques Trémolet « En terrasse avec Cicéron », me voilà plongé dans l’Iliade et l’Odyssée d’Homère.

 

Les grecs ont inventé la philosophie. Sur la base de celle-ci, les romains ont inventé le droit. D’autres cultures ont apporté leur contribution au monde, mais jamais autant que ces deux-là, du moins en Occident.

 

Philosophie, Raison droite, Nature, Relation avec le divin, Vertu, Droit, Organisation de la société… Toutes ces valeurs fondatrices des civilisations hellènes et latines sont liées. Ce sont aussi des invariants de la nature humaine. Elles contrastent avec la « dictature de l’opinion » qui sévit dans notre monde contemporain et avec la superficialité de certains raisonnements, pour ne pas dire de leur égarement. De mon point de vue, rien ne les a dépassées depuis ; encore moins la fausse croyance que les idées nouvelles ont apporté quelque chose de plus. Des variantes, peut-être, comme l’organisation politique mise en place par nos rois, au moins dans le temps long.

 

Cette culture grecque et latine est-elle morte ? On peut le penser. En tout cas, elle est de plus en plus rarement enseignée, nos contemporains n’y trouvant sans doute pas d’intérêt. Mais, la poésie d’un Grand Corps Malade est-elle à la hauteur de celle d’un Homère, le verbe d’un Bernard-Henri Levy à celui d’un Cicéron, la philosophie d’un Peter Sloterdijk à celle d’un Aristote, les actions d’un Donald Trump à celles d’un Marc-Antoine ? Je ne le crois malheureusement pas, même si l’on peut leur reconnaître des mérites.

 

Il nous faut retrouver le chemin des grecs et des latins. Difficile dans notre société de masse ou le désir prime sur la raison ! Et pourtant, nous pouvons retrouver le goût de cette culture au détour d’une lecture, d’une conversation ou une conférence. Rien n’empêche d’apprendre le chinois ou l’arabe pour être dans le vent, mais ne négligeons pas la culture classique. Comment être à la hauteur sans une tête bien faite ?

 

Je me souviens que chez les jésuites, où j’ai fait ma terminale, les pères parlaient tous le latin, quelques élèves aussi. Parfois, pour ne converser qu’entre eux, sans être compris des autres, ils passaient au grec. « Cool » comme on dit aujourd’hui !

 

Jean de France : « Il nous faut retrouver le chemin des grecs et des latins » dans Princes armes-du-dauphin-de-france

Mgr le prince Jean de France, duc de Vendôme

Domaine Royal de Dreux, le 19 juin 2018

( 16 juin, 2018 )

Le prince Jean de France à propos du rétablissement éventuel du service national

 

Lu sur le blog « la couronne »

 

L’héritier de la Maison de France, Monseigneur le prince Jean de France, nommé Colonel de réserves en 2015 et parrain depuis deux ans du 4e Régiment de chasseurs, s’est exprimé lors d’un déplacement à Gap sur le projet de rétablissement du service national:

 

Que pensez-vous du rétablissement éventuel du service national ?

« J’ai fait mon service national. Je trouve que c’est un bon élément de cohésion nationale et un don d’un peu de son temps pour le service du pays. Aujourd’hui, peut-être, peut-on le faire de façon différente sous forme de volontariat avec quelques options comme la réserve opérationnelle ou la réserve citoyenne et des engagements sur de courtes périodes. Ce n’est peut-être pas dans l’air du temps et est-on en mesure de l’organiser ?

Il faut peut-être trouver une association qui permet aux personnes qui le souhaitent de donner un moment de leur temps. Est-ce un service militaire à proprement parlé ? »

Le prince Jean de France à propos du rétablissement éventuel du service national dans Princes armes-du-dauphin-de-france

Mgr le prince Jean de France, duc de Vendôme

Dans le quotidien « Le Dauphiné »

12345...14
Page Suivante »
|