( 31 janvier, 2017 )

Politique magazine, numéro de février : « Le nouveau monde »

 

 

 

Découvrez le numéro de février !

DOSSIER : Le réveil des nations

Printemps des peuples, retour des nations, permanence des états. La prise de pouvoir de Donald Trump et le choix d’un Brexit « dur » par Theresa May annoncent une nouvelle donne mondiale. En France, un souffle d’espoir, porté par le retour du peuple, est-il en train de se lever ? 

Et aussi dans ce numéro…  54 pages d’actualité et de culture !

Sommaire

_UNE_N°159-1.jpg

Commander ce numéro

s’abonner à Politique magazine

ou souscrire un abonnement découverte pour 15€ !

( 9 janvier, 2017 )

Politique magazine, numéro de janvier : « Fillon et ses masques

 

 

Découvrez le numéro de janvier !

Fillon et ses masques

François Fillon sera donc candidat à l’élection présidentielle de 2017 où beaucoup l’imaginent déjà affronter Marine Le Pen au second tour.

Mais le chemin est encore long. Il lui faut désormais rassembler plus largement et sortir des ambiguïtés qui nourrissent son actuelle popularité… Au risque de perdre des appuis précieux au moment décisif. 

Et aussi dans ce numéro…  54 pages d’actualité et de culture !

Sommaire

_UNE_N°158-1 vv.jpg

Commander ce numéro

s’abonner à Politique magazine

ou souscrire un abonnement découverte pour 15€ !

( 4 janvier, 2017 )

PRESSE ET LIBRAIRIE – décembre 2016

 

 

LA NOUVELLE REVUE LORRAINE  - Bimestriel Lorrain – le numéro : 7 € – abonnement : 38 €. SEP Helenus, 23 allée des Grands Pâquis, 54183, Heillecourt.

 

Tous les Lorrains attendent impatiemment tous les deux mois l’arrivée dans leur boîte aux lettres de cette revue de très haute qualité aussi bien par ses articles que sa présentation. Enfin, il paraît qu’il y a encore de nos compatriotes qui ne sont pas abonnés, peut-être simplement par ignorance de l’existence de cette revue. Faites là connaître…

Dans ce dernier numéro, en dehors d’autres articles tous plus intéressants les uns que les autres, j’en retiendrai particulièrement deux (un d’Olivier Petit, l’autre de Pierre Gérard) consacrés à la bataille de Nancy du 5 janvier 1477, laquelle fut importante non seulement pour la Lorraine et la Bourgogne mais aussi pour la France et toute l’Europe.

A se procurer et à lire.

A noter que son fondateur et animateur, Jean-Marie Cuny, sera présent parmi nous le 29 janvier à la fête des Rois.

 

MARIE-IMMACULEE – bimestriel édité par l’Association Marie-Immaculée – M Olivier Jarry – 72bis rue de l’église, 57880, Guerting.

 

Jeune bimestriel (il en est à son numéro 9) paraissant en Lorraine. Il s’agit d’une revue catholique. Elle se veut un « lien entre tous les enfants de Marie, pour nous former et partager ce que nous vivons, nous encourager à rester fidèles : toujours nous tourner vers la Reine Immaculée ! »

Dans ce numéro, nous notons un article sur Saint Maximilien-Marie Kolbe, un sur le message de Notre-Dame à Fatima, un exemple de méditation des mystères lumineux du chapelet…

Pour se’ procurer un numéro, il suffit de le demander à l’association éditrice.

 

A PROPOS DE L’ISLAM, Quelques éléments de discernement – de Claude BEAULEON  – Editions de Chiré – 28 pages – 5 € + port à Editions de Chiré, BP 70001, Chiré-en-Montreuil ou www.chire.fr.

 

Voici une petite brochure très bien faite qui résume de manière claire ce qu’est l’Islam. L’auteur nous narre son histoire, de sa création par Mahomet –  qui a eu une vie pas très « recommandable -  à aujourd’hui, ses principes tirés du Coran et des hadiths. Il nous montre que pour cette religion, il n’y a pas de différences entre le politique et le religieux.

Un petit livre qui montre bien ce qu’est l’Islam qui prend une importance de plus en plus grande dans le monde et en particulier en France. A lire et faire lire car c’est une bonne introduction à la connaissance du monde musulman. Pour approfondir, il faut bien entendu lire des livres plus importants comme ceux de Bernard Antony sur le sujet.

 

 

LE PATRIOTISME EST-IL UN PECHE ? – de RENAISSANCE CATHOLIQUE – 434 pages – 23 € à Renaissance Catholique, 13 avenue de la Paix 92130 Issy-Les-Moulineaux – ou sur le site Renaissance Catholique

 

Ouvrage collectif. Acte de la XVI° université d’été de Renaissance Catholique. Vous trouverez ci-dessous la présentation de l’ouvrage :

L’État nation est aujourd’hui menacé par le démantèlement de sa souveraineté au profit d’institutions internationales, en même temps que par les déplacements de peuples suscités par les inégalités de développement. Peut-il et doit-il être défendu par les chrétiens ?

Une partie de la hiérarchie catholique a développé, dès avant la Deuxième Guerre mondiale, un discours hostile au nationalisme qui a contribué au désarmement des nations face au mondialisme et à l’immigration. Il aliène aujourd’hui à l’Église un grand nombre de patriotes qui voient dans le choix de considérer tous les hommes comme des enfants de Dieu, des « frères », la racine d’un universalisme négateur des appartenances nationales et destructeur des légitimes identités.

Le conflit n’est pas nouveau. Depuis que le christianisme est apparu sur terre, les chrétiens se sont interrogés sur les contradictions auxquelles les vouait leur double nature d’animal social, dépositaire d’un héritage et membre d’une communauté, et de fils de Dieu appelé à servir un Royaume qui n’est pas de ce monde. Une double allégeance les lie par la foi, à l’Évangile et à l’Église ; par leur nature, à la société à laquelle ils appartiennent et à laquelle la piété filiale, aussi bien que le souci de leurs descendants, leur commandent de prendre soin.

Les intervenants sont : Claude Rousseau, Philippe Conrad, Philippe Maxence, Jacques Trémolet de Villers, Jean Madiran, Philippe Prévost, Michel de Jaeghere, Abbé Bruno Schaeffer, Christophe Réveillard, Bruno Gollnisch, Jean-Pierre Maugendre.

 

 

CHANTS TRADITIONNELS DES PARAS tome 2 – Chœur MONTJOIE SAINT DENIS – 24 chants – 63 minutes – 20 € + 3 € de port à Chœur Montjoie Saint Denis, « Chez Valérie » 21 rue Campagne première, 75014 Paris ou sur le site du Chœur.

 

Encore un très beau CD du Célèbre Chœur Montjoie Saint Denis. CD de 63 minutes comprenant 24 chants accompagné d’un livret de 32 pages avec les textes des chants.

Le livret est préfacé du général d’armée Bruno Dary qui écrit « Nul doute que ce disque sera apprécié, tant par les anciens que par les jeunes, qui y retrouveront ou apprendront des chants parachutistes des différentes époques. Ils sont un peu de notre mémoire parachutiste et de notre amour pour la France. » Ajoutons que le livret en couleurs est magnifiquement illustré d’aquarelles originales du général Jean- Claude Lesquer, peintre de l’armée de Terre. Ces tableaux évoquent les combats et autres missions des troupes d’élite dont il fut. Le livret comporte toutes les paroles des chants afin de faciliter leur apprentissage.

Une splendide idée de cadeau pour tous ceux qui aiment nos bérets rouges, noirs (Air) et verts (Marine et Légion). La Lorraine Royaliste vous le conseille fortement.

 

Jean NEDISCHER

 

( 31 décembre, 2016 )

Le numéro spécial Boutang de La Nouvelle Revue Universelle vient d’être réédité – A commander ici !

 

 

 

Rapidement épuisé peu après sa parution, le numéro exceptionnel de La Nouvelle Revue universelle entièrement consacré à Pierre Boutang, vient d’être réédité.

Le 20 septembre 2016, Pierre Boutang aurait eu cent ans. L’exceptionnelle personnalité du jeune prodige que l’on comparaît à Rimbaud lui a fait suivre des chemins tourmentés, mais d’une impressionnante fécondité. La fidélité à Maurras, loin de le brider, a contribué à faire de lui l’un des penseurs les plus incisifs du XXe siècle, aux accents prophétiques pour défier l’horreur nihiliste.

Autour d’Axel Tisserand et de Gérard Leclerc, une douzaine de voix, libres et diverses, honorent ce centenaire. Plusieurs textes de Boutang, dont des extraits de ses Cahiers inédits, ponctuent cet hommage qui demeurera un ouvrage de référence. 216 pages 

nru_couv-45.jpg

Prix, port inclus : 22 euros.

Ou abonnez-vous à la revue (trimestrielle) : 1 an pour 70 euros (tarif réduit 40 euros), par chèque adressé à la revue, 1 rue de Courcelles, 75008 Paris – tél. 01 42 57 43 22

( 19 décembre, 2016 )

PRESSE ET LIBRAIRIE

 

 

LES CLOCHES SONNERONT-ELLES ENCORE DEMAIN ?  – de Philippe de VILLIERS  – Editions Albin Michel – 312 pages – 22,50 €.

 

Il y a, bien sur, les attentats islamistes qui secouent la France. C’est sur eux que la plupart des politiques et des médias se focalisent. Ils représentent un danger, c’est certain mais ce n’est pas le pire : le plus dangereux, c’est la colonisation progressive de notre pays par l’Islam. « Si l’on ne fait rien, écrit Philippe de Villiers, la voix du muezzin couvrira le son des cloches de nos terroirs ».

Dans ce livre, l’auteur nous montre que, depuis 1980, notre pays est progressivement « islamisé ». Déjà, dans des banlieues, mais pas uniquement, il existe des zones dites de « non droits » mais en fait où le « droit islamiste » est imposé souvent avec l’appui de beaucoup de nos hommes politiques qui laissent faire – voire encouragent – afin d’éviter tout heurts (pas faire « de vagues » !), comme de véritables « « dhimmis » volontaires. C’est souvent les frères musulmans qui sont à l’œuvre, tel l’iman de Bordeaux, grand ami d’Alain Juppé. Et ils sont largement renforcés jour après jour par les vagues migratoires actuelles.

Leur but : un nouvel « Edit de Nantes » qui leur laisserait les « places fortes » dans lesquelles ils feraient leur loi, appliquant la « Charia », point de départ d’une colonisation complète de la France.

Il faut réagir en faisant aimer la France, la France éternelle, fille aînée de l’Eglise. Il faut, écrit l’auteur, « inventer une nouveau roman national qui soit un roman d’amour. » A nous d’y travailler mais il faudrait pour cela un gouvernement qui soit réellement Français !

Un livre à lire et à faire lire.

 

LA ROYAUTÉ DE L’HOMMEd’Henri de France, comte de Paris  – Editions Presses du Châtelet – 193 pages – 18 €

 

A la veille de nouvelles élections présidentielles montrant la division partisane des Français, un Prince, l’héritier de nos Rois, parle. Il se montre inquiet pour la France, pour les Français : « Le pouls de notre pays ne bat plus à son juste rythme. L’intérêt général est bafoué, l’intelligence foulée aux pieds, la nature massacrée, les valeurs méprisées, l’instruction martyrisée. La souveraineté de notre pays est cédée à des pouvoirs mondialisée ». Pourquoi tout ce gâchis alors que la France a beaucoup de possibilités ? C’est la question à laquelle Monseigneur le comte de Paris répond dans ce livre. D’abord, il faut que la France renoue avec son histoire, ses traditions : « La tradition, écrit-il, d’un peuple est constituée des projets qui ont mûri au cours de l’Histoire, de formes institutionnelles dont les principes ont été longuement éprouvés, de valeurs spirituelles sur lesquelles est fondée une civilisation ». C’est en refusant de tenir compte des réalités du passé, de l’histoire pour bâtir un avenir à notre Nation que les révolutionnaires et les gouvernants actuels de la France n’aboutissent qu’à des catastrophes qui peuvent conduire rapidement à notre disparition.

« J’ai hérité d’une tradition qui m’oblige envers les Français. Notre mission n’a pas changé : elle consiste à répondre à l’espérance de justice, à traduire les exigences de la dignité. » nous écrit le Prince, « Les princes de France sont au service du bien commun, de la chose publique, en latin la res publica …. Si le chef de la maison royale de France comprend sa mission, s’il épouse son destin, il doit savoir qu’il dispose d’un atout majeur : la légitimité. ».

Rien n’est irrévocable. La France peut renaître et s’épanouir de nouveau pour le bien de tous, sans exclusive.

Avant de glisser un bulletin dans l’urne, tous les Français devraient lire ce livre pour découvrir le vrai sens de la politique tel que celui qui devrait régner sous le nom d’Henri VII nous le montre.

Lisez et faites lire ce livre.

 

LA SALETTE, la vie de Mélanie et son secret  – Editions de Chiré – 268 pages – 7 € + port à Editions de Chiré, BP 70001, Chiré-en-Montreuil ou www.chire.fr.

 

L’auteur de ce livre est inconnu. Il fut publié pour la première fois en 1996 pour le 170° anniversaire de l’apparition de La Salette (19 septembre 1846).Il est tiré des écrits de l’abbé Gouin qui fut un grand défenseur du secret et le premier à avoir eu accès aux documents originaux. Vous découvrirez dans cet ouvrage « le récit de l’apparition, les secrets révélés aux deux jeunes pastoureaux mais en plus toute la vie de Mélanie, fort méconnue et pourtant digne du plus grand intérêt. » Sur la quatrième de couverture, nous lisons « Le message de La Salette est un avertissement destiné à réveiller la foi et la piété et, par ces moyens, atténuer les malheurs annoncés et à en préparer la répartition. »

 

 

Jean NEDISCHER

( 26 novembre, 2016 )

PRESSE ET LIBRAIRIE – LR n° 329

LA NOUVELLE REVUE UNIVERSELLE Numéro spécial « BOUTANG – 100 ANS212 pages, ce numéro : 18 €. Abonnement (4 numéros par an) : 70 € – 1 rue de Courcelles, 75008, Paris

 

Le grand Pierre BOUTANG aurait eu 100 ans cette année. Ce grand philosophe, catholique et royaliste, méritait bien qu’il lui soit rendu un hommage mérité. Beaucoup de livres sont parus mais ce numéro de la Nouvelle Revue Universelle est vraiment exceptionnel. Nous y notons – entre autres – des articles de Gérard Leclerc, Chantal Delsol, Frédéric Rouvillois, Axel Tisserand…

Un numéro à se procurer, à lire et à diffuser.

 

POEMES 1946 – 2016  – de Louis POZZO DI BORGO  – Editions Altaïr – 303 pages – 24 € + port à Editions Altaïr, BP 19 – 1420 – Braine l’Alleud, Belgique.

 

Notre ami Louis Pozzo di Borgo nous fait profiter d’un nouveau très beau livre. Nous le connaissons romancier, essayiste, mémorialiste mais aussi poète. Né en 1928 à Oran, alors grande ville française, il nous livre ici un condensé des poèmes qu’il a écrit tout au long de sa vie. « Classiques de forme, leur modernité éclate dans les sources événementielles de leur naissance et l’adoption des règles de l’école romane » Ils sont intimes ou prennent leur source dans l’actualité, dans la vie religieuse ou politique car ils sont aussi engagés somme sait l’être un grand poète. Comment ne pas souscrire à ce qui est écrit en quatrième de couverture : « De merveilleux petits poèmes de tournure classique, d’une profondeur de pensée étonnante, d’une sensibilité rare. L’auteur a aimé et aime toujours son pays la France, sa province perdue, l’Algérie de son enfance, son Eglise et ses vieux rites, hélas bouleversés, la vie et tout ce qu’elle offre à aimer, la mort aussi qui définit la vie. C’est fort, violent, vengeur, et aussi infiniment doux et chaleureux ».

Un livre qu’il faut acquérir, lire, méditer.

 

LE CRIME CONTRE DIEU– du Docteur Xavier DOR  – Editions de Chiré – 284 pages – 22 € + port à Editions de Chiré, BP 70001, Chiré-en-Montreuil ou www.chire.fr.

 

Ce livre est un témoignage. Celui d’un homme, médecin, qui a consacré sa vie à la défense des tout-petits, de ces enfants assassinés tous les jours dans le ventre de leur mère. Pour cela, il faut souvent arrêté, poursuivi et même emprisonné pour avoir prié près d’un hôpital où se pratique des avortements. Jamais il ne renonça.

Dans ce livre, il explique la raison de son combat dans une première partie avant de développer ses actions sur le terrain avec son association, SOS TOUT-PETITS. « A travers l’avortement devenu institution, la guerre est faite à Dieu plus qu’à sa création. Il s’agit en fait d’une guerre de religion, celle de l’homme qui se fait Dieu contre celle de Dieu qui s’est fait homme. »

Diffuser ce livre est un devoir, comme celui de poursuivre le combat du Docteur Dor.

 

 

COMMENT UN SAINT PUNISSAIT LES ENFANTS  – du Père Augustin AUFFRAY – Editions de Chiré – 53 pages – 7 € + port à Editions de Chiré, BP 70001, Chiré-en-Montreuil ou www.chire.fr.

 

« Punir un enfant ! Grave problème ! Responsabilité délicate entre toutes ! Comment s’y prendre pour infliger un châtiment ? Quel moment choisir ? Quel ton adopter ? Quelle espèce de punitions préférer ? Quel dosage apporter à l’application ? Telles sont les principales questions soulevées par ce droit, qui souvent, s’impose comme un devoir. Quel maître, quel chef, quels père ou mère de famille, quel éducateur ne se les sont pas posées, et n’ont pas essayé de les résoudre, les uns au petit bonheur, en n’écoutant que les tendances de leur individu, molles et relâchées ici, dictatoriales et violentes là, les autres en réfléchissant sur le problème et en prenant conseil de la foi de la raison et de l’expérience ? Un saint, un jour, eut le courage de méditer ce chapitre essentiel de toute pédagogie et, comme réponse, il nous apporta ses quarante-cinq années de pratique ».

Ce saint, c’était Don Bosco que l’auteur, le père Augustin Auffray (décédé en 1955), qui l’a fréquenté, a particulièrement étudié. Il nous livre ici le résultat de son étude.

 

 

Jean NEDISCHER

 

( 12 novembre, 2016 )

Remise du Prix Humanisme chrétien à Grégor Puppinck

 

Communiqué

 

Vendredi 18 novembre 2016, Grégor Puppinck, Directeur de l’ECLJ, recevra le « Prix Humanisme chrétien 2016″ pour son livre : La Famille, les droits de l’homme et la vie éternelle.

 

L’Académie d’Éducation et d’études Sociales (AES) et l’Association d’Éducation et d’Entraide Sociales (AEES) ont choisi d’attribuer ce prix pour « récompenser un ouvrage novateur et formateur, accessible au plus grand nombre et répondant aux valeurs de tradition sociale et d’humanisme chrétien que ces deux associations ont pour but de promouvoir. »

Voici l’appréciation portée par le jury sur ce livre :

 

« En moins de 100 pages d’un style sobre et d’agréable lecture, Grégor Puppinck nous offre une analyse claire et documentée de l’évolution de nos sociétés européennes. Le constat est bref : le projet humaniste européen a « dégénéré en une postmodernité individualiste et nihiliste » au nom de laquelle sont peu à peu détruits les fondements d’une société chrétienne. Puppinck démontre le glissement subtil et progressif d’une justification des droits de l’homme comme protection de l’homme contre la société vers une conception selon laquelle les droits de l’homme deviennent un instrument de libération de l’individu à l’égard de toute morale. Il retrouve ainsi les fils d’une lecture dialectique qui tisse les bouleversements qu’une minorité agissante, relayée par la Cour européenne des droits de l’homme impose aujourd’hui à nos sociétés. En nous livrant les clés qui permettent de comprendre les soubassements des réformes sociétales actuelles, Grégor Puppinck appelle à dénoncer une philosophie qui fait disparaitre la personne et la valeur de ses relations sociales au bénéfice d’une suprématie de l‘individu qui ne conduit qu’à la désespérance. Ce faisant, il invite à retrouver les racines de l’humanisme chrétien et la véritable dimension de nos existences. »

Ce prix sera remis officiellement par les membres du jury en présence de Dominique Ducret, Président de l’Association d’éducation et d’entraide sociales (AEES), Jean-Didier Lécaillon, Président de l’Académie d’éducation et d’études sociales (AES).

L’ECLJ est honoré de l’attribution de ce prix à son Directeur général

( 9 novembre, 2016 )

La Royauté de l’Homme, le message humaniste de l’héritier des Rois de France

Communiqués

« Notre avenir est fondé sur la connaissance du passé et la compréhension du présent. C’est une connaissance de tous les instants, une connaissance de tous les paramètres qui composent la France: mais les plus importants ce sont les êtres humains! » . Tels sont les mots d’Henri d’Orléans, Duc de France, témoin privilégié de notre époque.

Qu’il s’agisse du gouvernement et de sa politique, de la religion et du sacré, de l’éducation, de l’écologie, des risques de la science, de la force de l’esprit humain, c’est en citoyen français qu’Henri d’Orléans pose son regard, n’hésitant pas à haranguer ses compatriotes pour une véritable prise de conscience – et une aspiration au changement.

« Homme parmi les hommes, je souhaite que nombre d’entre nous comprennent l’importance de leur prise de conscience », nous dit-il.

La Royauté de l’Homme, par Henri d’Orléans Comte de Paris – aux presses du Châtelet, 34 rue des Bourdonnais, 75001 Paris.

( 5 octobre, 2016 )

Politique magazine, numéro d’octobre : « Péril identitaire »

Découvrez le numéro d’octobre !

Qu’est-ce qu’être Français ?

Où va la France ? Comment répondre à l’énorme défi que pose l’islam à notre pays ? Le risque est de ressembler bientôt à un État additionnant des communautés désunies, voire hostiles.

Le discours sur les « valeurs républicaines », évolutif et imprécis, est devenu un facteur supplémentaire de tensions et de crises. Politique magazine consacre son numéro d’octobre à ce péril identitaire qui nous guette.  •

Entretien avec François Lenglet, éditorialiste économique sur France 2  : « Le besoin de protection est plus fort que le désir de liberté « .

Et aussi dans ce numéro…  54 pages d’actualité et de culture !

Sommaire

UNE_N°155.jpg

Commander ce numéro

ou s’abonner à Politique magazine

( 24 septembre, 2016 )

Livres et Actualité • La France djihadiste

 

Lu sur « lafautearousseau »

 

par Anne Bernet

938307326.pngIl y a eu « la marche des Beurs », SOS Racisme, « Touche pas à mon pote ». Il y a eu l’arsenal des lois destinées à réprimer « la xénophobie » des Français et réduire au silence quiconque s’aviserait de mettre en garde contre une politique migratoire devenue folle.

Il y a eu l’affaire du voile à l’école, et celle des menus hallal, et les prières de rue, et le port du niqab, et tant et tant d’autres signes avant-coureurs d’un désastre qu’il ne fallait pas être grand prophète pour prévoir.

Et, aujourd’hui, il y a la « France djihadiste » : ces milliers de musulmans, ou de convertis à l’Islam, emplis d’une haine farouche envers notre pays, nos racines chrétiennes, nos mœurs dégénérées et qui n’ont plus qu’une envie : livrer une guerre impitoyable aux « mécréants » que nous sommes à leurs yeux. En partant combattre aux côtés de DAESH. Ou en restant ici pour semer la terreur et la mort chez nous.

Pourquoi a-t-on laissé s’enclencher ce processus ? Pourquoi, alors que la gravité du mal est patente, médias et hommes politiques continuent-ils à nier l’évidence, s’accrochant au mythe d’un « vivre ensemble » qui n’a jamais fonctionné, le communautarisme des nouveaux arrivants l’emportant sur leur désir d’intégration, et s’obstinant à voir dans ceux qui nous ont déclaré une guerre sans merci les « déséquilibrés » qu’ils ne sont pas ?

Loin des discours convenus, Alexandre Mendel est parti à la découverte de ces quartiers, ou ces villes, de France et de Belgique, où l’Islam a déjà imposé ses mœurs.

Il est allé à la rencontre des imams salafistes, toujours plus influents, – alors que le discours des mosquées « républicaines » abandonnées par les fidèles, est devenu inaudible-, qui ne condamnent jamais les terroristes, au nom de la solidarité de l’Oumma. Il a parlé à ces jeunes partis faire le djihad et qui rêvent, ouvertement, de revenir se faire sauter sur notre territoire, ou d’y trancher gorges et têtes pour la plus grande gloire d’Allah.

À des édiles locaux dépassés, lâches, ou déjà acquis à la collaboration à venir ; aux idiots utiles qui continueront, tandis qu’ils se feront égorger, à dénoncer « l’extrême droite » comme responsable de leur mort ; aux policiers, aux hommes des services de renseignement qui annoncent l’apocalypse mais sont privés de moyens pour l’empêcher.

Certes, nous le savions déjà mais voir dessiner ainsi sans aucune complaisance le tableau d’ensemble de la situation donne froid dans le dos. Et plus encore les pronostics d’un avenir noir, très noir, et sanglant.

Alexandre Mendel a publié son livre avant l’assassinat du couple de policiers en région parisienne, avant la tuerie de Nice, avant le martyre de l’abbé Hamel … On ne pourra pas dire que nous n’étions pas prévenus. 

alexandre-mendel-la-france-djihadiste1.jpg

Alexandre Mendel, La France djihadiste, Ring, 400 p, 18 €.

12345...7
« Page Précédente  Page Suivante »
|