( 19 décembre, 2013 )

Procès politique de 3 militants du 11 novembre

Communiqué du  jeudi 19 décembre 2013 ,

par Garde Suisse

« L’audience des trois embastillés du 11 Novembre est renvoyée au 5 Février pour cause de manque de matériel de projection.

L’AF souligne la pauvreté de la Justice Française et sa triste incompétence. Le caractère politique des faits reprochés ne suffit pas pour fonder en droit la poursuite.

 

Il semble que le Ministère public cherche à gagner du temps dans ce procès politique qui ne dit pas son nom. Le Juge avec humour a souligné que l’audience n’aurait pas lieu le 6 Février ; date emblématique pour les Patriotes s’il en est. »

L’Action Française

( 19 décembre, 2013 )

POUR FAIRE PASSER L’EUTHANAZIE, L’INSTAURATION DE LA DEMO-PANELOCRATIE !

 Communiqué de L’AGRIF  (Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l’Identité Française et chrétienne)
 
 

Pour faire passer l’euthanazie, l’instauration de la démo-panelocratie !

 

On n’arrête décidément pas le progrès dans les innovations de notre système de démocratie totalitaire. Et voici la dernière application de ce que les opaques mais véritables décideurs de la politique et des médias qui nous gouvernent ont récemment concocté, mieux que le suffrage universel, mieux que les sondages étudiés pour manœuvrer l’opinion et les élus : ils ont inventé la panelocratie !

Un système simple et peu coûteux d’élaboration des lois. Il suffit de prélever, comme ils disent dans leur jargon, un « panel » de citoyens pris au hasard, a priori sans compétence commune sur la question à étudier. Pour faire avancer la législation sur l’euthanasie, on en a pris dix-huit.

On ne sait si, par un miraculeux hasard statistique, quelques-uns auraient vraiment réfléchi sur la question. On avait déjà entendu en 1794, sous la Terreur, que la République (qui condamnait Lavoisier à la guillotine) « n’avait pas besoin de savants ». Depuis, on s’était quand même ravisé et on n’interdisait pas aux savants de participer le cas échéant à la chose publique ou tout au moins, en leurs domaines, de l’éclairer. Mais en cette fin d’année 2013, « François Hollande étant chef de l’État » :

- C’est la non-compétence qui est érigée en principe pour le choix de ceux censés pouvoir fournir au législateur les réflexions pour de nouvelles lois. C’est vraiment prendre la majorité des Français pour des imbéciles incapables de discerner que cette panelocratie n’est qu’une forme nouvelle de la manipulocratie.

- Et pour vendre cette monstruosité, sur la radio payée par les impôts de tous, l’inénarrable préposé du matin à la propagnade socialiste n’hésite pas à se couvrir de ridicule en affirmant que l’on retrouve ainsi les formes de la démocratie grecque (sic !). Mais lui aussi, conformément au principe d’incompétence, peut dire n’importe quoi.

Le principe du panel, a donc expliqué Thomas Legrand à l’appui de son ineptie, évite le danger du populisme. Où l’on voit que ce chroniqueur est en parfaite concordance avec le soviet dirigeant de l’épiscopat français pour traquer le populisme, cette abomination de la désolation civique.

Et c’est comme cela que, si monstrueux en soit le principe, c’est sur la panelocratie que s’appuient les forcenés qui nous gouvernent pour faire passer l’euthanazie.

Oui vraiment, l’heure est à la révolte, à la révolte de l’intelligence, du bon sens, du sens de la dignité humaine : contre la collusion du déni de l’intelligence, du mépris d’une véritable démocratie et de la culture de mort.

Bernard Antony

( 16 décembre, 2013 )

Communiqué 2013 de LA CARPETTE ANGLAISE

 

Des transports en Carpettes… anglaises

 

Guillaume PÉPY, président de la SNCF, distingué pour ses éminents mérites en dévotion anglophone par le jury de l’académie de la Carpette anglaise (1), présidé par Philippe de Saint Robert, réuni à la brasserie Lipp à Paris, a reçu le prix 2013 de la Carpette anglaise. Après les Smiles, les TGV Family, et autres médiocrités linguistiques, voici que la SNCF tente de nous faire ingurgiter de l’anglais, en proposant des cours de langue anglaise uniquement, dans ses trains champenois par l’intermédiaire de l’organisme SpeakWrite ; après le trop fameux sandwich SNCF voici la bouillie anglaise !

Seconde cerise amère sur le pudding indigeste de l’anglofolie, pour Tom ENDERS, président exécutif d’EADS et grand organisateur de la politique linguistique du tout en anglais dans son groupe, qui a trouvé (dis) grâce aux yeux du jury.
L’Académie a tenu à lui décerner son prix spécial à titre étranger (2) pour avoir annoncé, en anglais seulement, à tous les salariés allemands, espagnols et français de la branche « défense et espace », un vaste plan de licenciements par une vidéo… elle-même sous-titrée en anglais. Major Tom, a été retenu après un vote serré (8 voix contre 4) l’opposant à son concurrent en abandon linguistique Joachim GAUCK, président de la République fédérale d’Allemagne qui a appelé les peuples d’Europe à adopter l’anglais comme langue de communication !

Que déshonneur leur soit rendu !

——————————————————————————–
Vendredi 13 décembre 2013

1 La Carpette anglaise, prix d’indignité civique, est attribué à un membre des « élites françaises » qui s’est particulièrement distingué par son acharnement à promouvoir la domination de l’anglo-américain en France au détriment de la langue française.
Le jury est composé de représentants du monde littéraire, syndical et associatif [Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française (Asselaf), Avenir de la langue française (ALF), Cercle des écrivains cheminots (CLEC), Défense de la langue française (DLF) , association (COURRIEL) et Le Droit de comprendre (DDC)]. En juin 2013, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur, a reçu une Carpette anglaise, à titre exceptionnel, pour son obstination à faire de l’anglais une langue de l’enseignement supérieur en… France.

2 Le prix spécial à titre étranger est attribué à un membre de la nomenklatura européenne ou internationale, pour sa contribution servile à la propagation de la langue anglaise.

Anne Cublier, Marie Treps, Hervé Bourges, Paul-Marie Coûteaux,  Benoît Duteurtre, Yves Frémion et Dominique Noguez, sont membres de cette académie.

Contact : Marc Favre d’Échallens, secrétaire de l’académie de la Carpette anglaise.
Courriel : parlerfranc@aol.com

Académie de la Carpette anglaise, chez Le Droit de Comprendre, 34 bis, rue de Picpus, 75012 Paris

Académie de la Carpette anglaise
12/12/2013

Correspondance Polémia – 13/12/2013

Image : l’Espace TGV Family est une voiture animée par Disneyland Paris. Cet espace de voyage inédit propose une « zone animation » destinée aux enfants et une « zone détente » réservée aux parents.

 

Les archives de Polémia sont désormais accessibles depuis → archives.polemia.com

( 13 décembre, 2013 )

Répression politique : Communiqué sur les arrestations arbitraires de militants d’Action française et numéro spécial de L’AF 2000

arbi

Répression politique : Communiqué sur les arrestations arbitraires de militants d’Action française et numéro spécial de L’AF 2000 dans communiqués arton6665-86eff

vendredi 13 décembre 2013 , par Garde Suisse

AIDEZ NOS MILITANTS

A la suite des sifflets patriotiques du 11 novembre, 3 militants en garde à vue depuis 48h ont été condamnés par le Tribunal de Paris à être sous contrôle judiciaire en attente de leur procès le 18 décembre prochain.

 

une_2874-2-fc2e5 dans communiqués LE NUMÉRO SPÉCIAL SUR LE 11 NOVEMBRE ET LA RÉVOLTE DES BONNETS ROUGES EN VENTE ICI

L’Action Française, dont beaucoup de membres étaient spontanément venus siffler le Président de l’Elysée, comme beaucoup de badauds, tient à préciser :

1. Contrairement aux affirmations de M. Valls, parmi les 73 interpellés, nous comptions une cinquantaine d’étudiants et de lycéens de l’Action Française. L’AF est, depuis un an, en première ligne dans tous les combats contre la fracture anthropologique. L’intensification de nos actions est d’actualité…

2. Les Patriotes qui ont conspué l’homme qui glorifie les déserteurs de 1915, l’ont fait avant et après l’hommage sous l’Arc de Triomphe, respectant l’hommage aux Morts pour la France. Les Camelots du Roi n’ont pas de leçons de morale à recevoir de ceux qui ne cessent de brader la France et sa souveraineté. Les Royalistes français aiment leur Patrie jusqu’à donner leur vie pour elle ! Le mouvement royaliste a perdu dans les tranchées 80% de ses cadres tombés au champ d’honneur entre 1914 et 1918.

3. A l’instar des étudiants d’Action Française qui, le 11 novembre 1940, bravèrent l’Occupant pour déposer une gerbe interdite, et qui, pour beaucoup, rejoignirent la Résistance alors que la Gauche pacifiste collaborait, les militants royalistes de 2013 sont aussi entrés en résistance. Certes, avec d’autres armes et d’autres risques mais avec le même amour de la Patrie.

4. L’Action Française dénonce la justice politique de la république qui ne poursuit pas les fauteurs de troubles en banlieue mais s’acharne sur des étudiants au simple motif qu’ils ont sifflé un homme haï par 77% des Français, qui a, par ailleurs, supprimé le délit d’outrage au Chef de l’Etat : pathétique paradoxe de cette république coupée du pays réel.

Depuis l’arrestation arbitraire de nos militants, la vague de soutien aux prisonniers politiques ne cesse de prendre de l’ampleur : le pays réel n’est plus dupe des mensonges du pays légal. L’Action Française ne lâchera rien. Partout et tout le temps, ce régime nous trouvera pour lui barrer la route à chaque fois qu’il tentera de priver les Français de leurs libertés fondamentales.

Il n’y a pas de jours fériés pour le combat politique.

Il n’est pas d’armistice pour la résistance à l’oppression.

( 5 décembre, 2013 )

Eléments d’information sur le Téléthon

Chaque année de nombreuses personnes s’adressent à la Fondation Jérôme Lejeune afin d’être renseignées sur la nature de certaines recherches financées par l’AFM-Téléthon. Pour répondre à cette demande, la Fondation édite en 2013 un livret de 10 pages contenant des éléments de décryptage à la fois éthique et scientifique.

 

Ce livret expose deux mises en garde importantes relatives à :

  • la recherche sur l’embryon, et
  • les diagnostics avant la naissance.

Pour rappel, les demandes de fléchage des dons, qui permettrait de donner sans s’associer à ces pratiques contestables, ont toujours été refusées par l’association.

Ces 10 pages peuvent également être utiles pour échanger avec des élèves, professeurs, parents, interpellés par l’opération « 1000 chercheurs dans les écoles » (opération conduite dans les collèges et lycées en novembre par l’AFM et l’APBG).

 

Eléments d’information sur le Téléthon dans communiqués 8h6v

 

Vous pouvez consulter et télécharger ce livret sur le site internet de la Fondation Jérôme Lejeune. Il sera également disponible en version imprimée. Cliquez ici pour le commander.

( 27 novembre, 2013 )

Très grande victoire judiciaire de l’Agrif

 

Grâce à son opiniâtreté, l’Agrif, après 5 ans de procédure et grâce au talent de son avocat maître Jérôme Triomphe, vient d’obtenir la très ferme condamnation de l’exposition atroce « l’Infamille » et du F.R.A.C. de Lorraine.

Dans son jugement très motivé du 21 novembre 2013 que nous venons de recevoir, le tribunal de Metz a constaté le caractère particulièrement violent des messages poursuivis constituant une atteinte très grave à la dignité humaine.

C’est là la première décision de justice, au nom de la protection des mineurs, à poser des limites au délire anti-humain d’un prétendu art contemporain.

Bernard Antony, président.

( 15 novembre, 2013 )

Répression politique : Communiqué sur les arrestations arbitraires de militants d’Action française

 

A la suite des sifflets patriotiques du 11 novembre, 3 militants en garde à vue depuis 48h ont été condamnés par le Tribunal de Paris à être sous contrôle judiciaire en attente de leur procès le 18 décembre prochain. L’Action Française, dont beaucoup de membres étaient spontanément venus siffler le Président de l’Elysée, comme beaucoup de badauds, tient à préciser :

1. Contrairement aux affirmations de M. Valls, parmi les 73 interpellés, nous comptions une cinquantaine d’étudiants et de lycéens de l’Action Française. L’AF est, depuis un an, en première ligne dans tous les combats contre la fracture anthropologique. L’intensification de nos actions est d’actualité…

2. Les Patriotes qui ont conspué l’homme qui glorifie les déserteurs de 1915, l’ont fait avant et après l’hommage sous l’Arc de Triomphe, respectant l’hommage aux Morts pour la France. Les Camelots du Roi n’ont pas de leçons de morale à recevoir de ceux qui ne cessent de brader la France et sa souveraineté. Les Royalistes français aiment leur Patrie jusqu’à donner leur vie pour elle ! Le mouvement royaliste a perdu dans les tranchées 80% de ses cadres tombés au champ d’honneur entre 1914 et 1918.

3. A l’instar des étudiants d’Action Française qui, le 11 novembre 1940, bravèrent l’Occupant pour déposer une gerbe interdite, et qui, pour beaucoup, rejoignirent la Résistance alors que la Gauche pacifiste collaborait, les militants royalistes de 2013 sont aussi entrés en résistance. Certes, avec d’autres armes et d’autres risques mais avec le même amour de la Patrie.

4. L’Action Française dénonce la justice politique de la république qui ne poursuit pas les fauteurs de troubles en banlieue mais s’acharne sur des étudiants au simple motif qu’ils ont sifflé un homme haï par 77% des Français, qui a, par ailleurs, supprimé le délit d’outrage au Chef de l’Etat : pathétique paradoxe de cette république coupée du pays réel.

Depuis l’arrestation arbitraire de nos militants, la vague de soutien aux prisonniers politiques ne cesse de prendre de l’ampleur : le pays réel n’est plus dupe des mensonges du pays légal. L’Action Française ne lâchera rien. Partout et tout le temps, ce régime nous trouvera pour lui barrer la route à chaque fois qu’il tentera de priver les Français de leurs libertés fondamentales.

Il n’y a pas de jours fériés pour le combat politique.

Il n’est pas d’armistice pour la résistance à l’oppression.

( 13 novembre, 2013 )

Communiqué : Les militants d’AF en garde à vue

 

Nous confirmons qu’une grande partie des manifestants d’Action française interpellés le 11 novembre en fin de matinée à été relâchée par la police dans l’après-midi. Les dernières vérifications font apparaître que sur les soixante treize personnes interpellées, un peu plus d’une cinquantaine appartiennent à notre mouvement en qualité de militants ou de sympathisants.

Quatre ont été retenus en garde à vue et sont poursuivis par le ministère public. Ils passeront mercredi matin en comparution immédiate. Parmi eux, Antoine Desonay, notre secrétaire général étudiant.

Nous exigeons la relaxe de nos camarades et le départ du pouvoir de ceux qui liquident tranquillement les valeurs constitutives de la nation et paradent sans complexe dans des manifestations patriotiques protocolaires.

On sait que la « Hollandie » souhaite s’emparer du centenaire de 1914 pour mettre fin à toute idée nationale. Nous ne la laisserons pas faire.

Nous défendrons nos camarades poursuivis par ce qui ose encore s’appeler en France, la justice.

Cette justice coûte cher, aidez-nous en faisant des dons même modestes

via PayPal :

http://www.actionfrancaise.net/centre-royaliste-daction-francaise/soutenir-laction-francaise/

Ou en envoyant votre chèque à l’ordre du CRAF, à l’adresse suivante :

CRAF, 10, rue Croix-des-Petits-Champs, 75001 Paris

( 8 novembre, 2013 )

Avortement : aveuglement. Un débat est-il possible aujourd’hui en France ?

 

Communiqué de la Fondation Lejeune :

« Un rapport sur l’avortement vient d’être rendu public ce matin. Ce document conduit à banaliser cet acte et à négliger des données importantes. En tant qu’institution médicale et scientifique la Fondation Jérôme Lejeune s’interroge sur la présentation de l’avortement dans ce rapport et considère comme un préalable méthodologique nécessaire de rappeler sa nature et ses conséquences. Qu’on le veuille ou non, la réalité de l’avortement consiste à tuer un être humain avant sa naissance. La nature de cet acte emporte des conséquences qui ne peuvent être passées sous silence :

1) Le respect de la vie de l’être humain est une valeur qui est antérieure à la loi. Ce n’est pas parce que l’avortement a été dépénalisé dans certains cas que cet acte peut être érigé en droit. Au nom de quoi le non respect du principe de protection de l’être humain quitterait le régime d’exception ?

2) L’avortement concerne les femmes mais aussi les hommes. Il n’y a aucune raison de ne pas tenir compte de leurs points de vue, de leurs souffrances, de leurs désirs.

3) La question de la culpabilisation est à mettre en rapport avec les deux points précédents. L’avortement met à la charge de la femme seule un acte qui restera un acte lourdement transgressif. En nier les conséquences psychiques et somatiques n’est pas le résultat d’une observation scientifique.

4) L’objection de conscience ne peut pas disparaître pour une raison simple : il ne peut être imposé à un professionnel, dont la mission est orientée vers la sauvegarde de la vie et de la santé, de poser ou de contribuer à un tel acte. L’avortement n’est pas un acte médical. La question est plutôt de savoir s’il faut continuer à imposer au monde médical une pratique qui n’est pas de son ressort.

5) Enfin l’avortement n’est jamais la seule solution pour les femmes qui sont enceintes mais ne souhaitent pas ou envisagent avec difficulté d’élever l’enfant qu’elles attendent.

C’est pourquoi la Fondation Jérôme Lejeune demande aux responsables politiques de rendre possible un débat sur l’avortement. Pour cela elle leur demande de situer l’enjeu sur un terrain où l’échange d’arguments rationnels soit possible et l’approche idéologique abandonnée. L’enjeu le mérite car se jouent là également la recherche du bien commun et le respect de la norme morale élémentaire présente au cœur de chacun (ne pas tuer, ne pas mentir, ne pas voler). »

( 7 novembre, 2013 )

L’exigence de vérité sur le racisme réel et le refus de l’idéologie raciste métissolâtrique

Communiqué de Bernard ANTONY, Président de l’AGRIF
 
L'exigence de vérité sur le racisme réel et le refus de l'idéologie raciste métissolâtrique

 

Dans trop de médias et plus particulièrement dans les chroniques du matin de France-Inter, on ne cesse de distiller simultanément la désinformation d’une progression du racisme français en France et de l’inéluctable nécessité d’encourager une société toujours plus métissée.

Pour preuve de la montée du racisme, on y met en exergue, on y répète, on y martèle force indignation sur quelques propos malheureux, souvent déformés, souvent amplifiés, isolés de leur contexte.

Mais, sauf grosses affaires non étouffables, on y occulte quasi totalement les centaines d’actes et délits anti-français ou anti-chrétiens et aussi la réalité d’un racisme anti-blanc hélas de plus en plus développé et indéniable.

De même, toute opposition à l’idéologie politico-religieuse islamique, qui ne relève évidemment pas d’un quelconque racisme mais de la critique ou du refus de l’avancée d’un parfait totalitarisme, est malhonnêtement taxée d’une irrémédiable tare psychiatrique : « l’islamophobie ». Et ce, logiquement, pour imposer une unanimité dans cette « islamophilie » annonciatrice d’un grand élan vers la conversion ou la dhimmitude.

L’AGRIF, qui réunit des Français de toutes origines, et notamment des chrétiens issus des peuples d’Afrique ou d’Asie mais aussi des convertis venus de l’islam, dénonce ces manipulations frauduleuses de l’opinion.

Regroupant donc des Français issus de diverses races, elle dénonce avec autant de fermeté l’idéologie de l’immigrationnisme et du métissage obligatoirement généralisé, étatiquement et totalitairement encouragé.

C’est là le fait d’un authentique racisme à rebours puisque fondé sur une haineuse aversion nihiliste de la belle diversité ethnique et raciale de l‘humanité résultant des cheminements de l’évolution ou de la Providence.

Avec les lois de la culture de mort et de la désintégration sociale, c’est là encore l’expression du déni d’humanité constitutif de l’amplification de ce « racisme anti-humain » observé et dénoncé par la seule organisation de lutte contre le racisme qui ne pratique pas un antiracisme à géométrie variable : l’AGRIF.

 

Bernard Antony

1...3031323334
« Page Précédente  Page Suivante »
|