( 28 juin, 2020 )

L’OBSERVATEUR

 

 

LIBAN

 

La situation dans ce pays ami est catastrophique. Il y avait déjà la grave crise économique et politique due en grande partie à des dirigeants corrompus qui ont conduit le pays à la faillite. Même les banques sont en grande difficulté alors qu’elles étaient arrivées à surmonter la guerre civile. La situation est encore aggravée avec le confinement imposé par le gouvernement. Aujourd’hui, la population libanaise n’a plus rien, elle meurt même de faim. La France ne fait rien. Il est vrai que notre pouvoir n’a rien à faire des liens historiques qui lient nos deux pays. Aidons nos amis libanais selon nos possibilités, par exemple en faisant un don au Comité Lorraine de Solidarité Franco-libanais, B.P. 60107, 54304 Lunéville cedex

DANGER  LIBYEN

 

Depuis que l’ancien président Sarkozy, avec l’appui de l’OTAN, est scandaleusement et illégalement intervenu en Libye, le pays est à feu et à sang. Aujourd’hui, deux forces se partagent le pays : A l’ouest, autour Tripoli et jusqu’à Misrata, le gouvernement dit « d’Union Nationale » dirigé par Sarraj et appuyé essentiellement par des milices islamistes, proches des  « frères musulmans ». En face, tenant la Cyrénaïque, le Fezzan, en fait une grosse majorité du pays, les forces du Maréchal Haftar. Ce dernier, soutenu par l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite et la Russie a échoué à prendre Tripoli du fait de l’intervention militaire de la Turquie aux côtés des islamistes. La Turquie joue là  un jeu important. Elle semble vouloir reprendre son ancienne colonie et faire de la Lybie une  base islamiste, ce qui serait un grand danger pour toute l’Afrique sahélienne mettant en péril à terme les troupes françaises. Elle  a en plus passé un accord avec ses supplétifs libyens pour se partager une partie de la Méditerranée riche en pétrole et en gaz au détriment en particulier de la Grèce.  Il faut  faire reculer la Turquie. Comment ? Nous faudra-t-il compter sur la Russie et ses amis faute d’une sérieuse politique étrangère ?

De l’Archiduc Imre de Habsbourg-Lorraine

Spéculation, opacité, maximisation du profit… La finance n’a pas bonne presse. Si son rôle reste fondamental, c’est parce qu’elle doit être au service de l’économie réelle avec la tâche de gérer le lien entre l’épargne et l’investissement. Or la tendance est trop souvent autre : la pression de la finance sur les sociétés pour obtenir des résultats toujours meilleurs fait des ravages sur les employés avec des conséquences sociales dévastatrices.

 

LA FRANCE N’EST PAS LES ETATS UNIS

 

Que la police d’une ville américaine ait commis un meurtre dont fut victime une personne noire est fort possible et entraîne fort justement des protestations. Mais je ne vois pas en quoi les Français seraient impliqués dans cette affaire. Non seulement nous n’y sommes pour rien mais en plus il n’y a pas de correspondances possibles entre les mœurs et les traditions des polices Etats-uniennes et Françaises.

 

 

MENACES REVOLUTIONNAIRES ET RACISTES

 

Que la famille Traoré dont plusieurs membres sont – selon la formule classique – « bien connus des services de polices » veuille profiter de l’agitation pour rappeler la mort d’un des leurs. Cela peut paraître logique. Que des milliers de manifestants se joignent à eux est plus inquiétant. En fait, il s’agit là d’une agitation révolutionnaire pilotée par des marxistes d’extrême gauche encadrant des personnes issues des banlieues difficiles. Ils veulent défendre les « noirs » contre « l’oppression » dont ils seraient victimes. En fait, il s’agit là d’une agitation révolutionnaire classique espérant une riposte « raciale » de « blancs », ce qui « justifierait » à contrario leur propagande. C’est de la dialectique marxiste qui remplace la lutte des classes, plus très efficace, par la lutte des races qu’ils pensent pleine d’avenir… Mais au fait, n’est-ce pas la définition du nazisme ? Cette autre branche révolutionnaire ?

 

LE POUVOIR NE FAIT RIEN

 

Manifestations interdites mais « tolérés » ! Des statues détruites ou endommagées sans sanction ! La police attaquée mais non défendue par le pouvoir ! Le gouvernement semble totalement dépassé ou… complice. Dépassé car il a peur de réactions dans les « banlieues difficiles » ; Aurait-il les moyens de les « contenir » ? Complice car tout ce qui peut abaisser la France, lui faire renier son passé, semble bien « arranger » Macron et ses complices !

 

LA FRANCE N’A JAMAIS ETE RACISTE

 

La France, pétrie de culture catholique, n’a jamais été raciste, contrairement à ce que certains veulent nous faire croire. S’il y a eu des racistes en France, ils furent rares. Sous l’ancien régime, nous pouvons citer Voltaire, pseudo philosophe des « lumières » ( !) mais surement pas Colbert comme le disent les incultes. Sous la république, il y en eu plus dont des ministres célèbres comme Jules Ferry, la république divisant par principe, elle est propice à propager ce genre d’ineptie ! Mais même chez les républicains, ils furent peu nombreux. Cette notion de racisme est plus coutumière chez les peuples germains ou anglo-saxons. Ces derniers ont commis beaucoup de massacres organisés et voulus comme aux Etats-Unis, en Australie, en Nouvelle Zélande… Rien de cela chez nous dans notre passé comme, d’ailleurs, dans celui des peuples latins en général. Nous pouvons être fiers de notre passé même s’il y a eu quelques fois des « lacunes ».Elles sont dues à des individus, l’homme n’étant pas parfait mais non à une volonté collective.

 

Pas de commentaires à “ L’OBSERVATEUR ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|