( 16 juin, 2020 )

‘‘PRESSE ET LIBRAIRIE

 

 

 

RECONQUETE 70 boulevard Saint Germain, 75005, Paris – Bimestriel. Abonnement : 50 €, 5,5 € le numéro.

 

C’est une revue de très bonne qualité éditée par le Centre Henri et André Charlier et Chétienté-Solidarité. Elle est dirigée par Bernard Antony. Dans ce numéro 366 (Mars-Avril 2020), nous trouvons entre autres un dossier sur Erdogan, le président actuel de la Turquie, un autre sur l’idéologie dite « Chrislam » et sur le marxisme toujours vivant, toujours malfaisant. Bien entendu, vous trouverez les chroniques habituelles concernant la culture de mort et la liste des récentes persécutions contre les Chrétiens…

Je vous engage à vous procurer ce numéro.

 

PRESENT Hors Série –– Si MINUTE m’était conté – 5 rue d’Amboise, 75002, Paris. www.present.fr, 5 €

 

Minute fut un grand hebdomadaire qui participa à tous les combats pour la France depuis sa création, le 6 avril 1962. 2.959 numéros sont parus. Il a cessé de paraître. Nous n’étions pas toujours d’accord avec lui, mais c’est toujours un malheur de voir disparaître un hebdomadaire de cette qualité. Le quotidien « Présent » a eu la bonne idée de lui consacrer un « hors série » rappelant l’histoire de ce journal, de sa création par Jean-François Devay à sa disparition. Il y est rappelé un grand nombre de journalistes qui ont participé à sa rédaction comme ADG, Roland Gaucher, Jean-Pierre Cohen, Pierre-Jean Vaillard, Patrick Buisson, Jean Boizeau, Jean Bourdier, Serge de Beketch, François Brigneau bien sur (on trouveras un grand texte de lui)… et les dessinateurs Konk, Pinatel, Miège, Aramis…. Toute une époque ! Il faut savoir que Minute se vendait, à sa plus belle époque, à 250.000 exemplaires.

Ce « Présent hors série » en un numéro « collector »,  à se procurer au plus vite.

 

BANDERILLES, POUR OUVRIR LES YEUX – Aphorismes et arrêts sur image – de Louis POZZO DI BORGO – Editions Godefroy de Bouillon,  242 pages – 25 €. En vente aux Editions (119 rue Lecourbe, 75015, Paris – godefroydebouillon.fr)

119 rue Lecourbe 75015 Paris

Voici encore un très beau livre de notre ami Louis Pozzo di Borgo. C’est un militant royaliste qui a toujours combattu pour « Dieu et le Roi » aussi bien dans cette province française d’Algérie, d’Oran plus précisément,  où il est né et vécu  jusqu’au jour où un pouvoir républicain séditieux la livra à des tortionnaires révolutionnaires islamistes. Il a gardé une grande nostalgie de sa terre natale. Il fut aussi le proche collaborateur du prince Henri, comte de Clermont puis comte de Paris, duc de France. Il fut, et reste toujours, un fidèle combattant de la cause française et donc royale. Dans ce livre, il nous livre un grand nombre d’aphorismes « qui sont plus que des formules de sagesse universelle, l’expression condensée de ses nombreuses expériences et de ses réflexions profondes » comme l’écrit très bien Hilaire de Crémiers dans Politique Magazine. Elles sont regroupées en 5 chapitres : La Famille, l’Histoire, la Politique, la Religion et la Société.

D’une lecture facile et agréable, pleine d’enseignements, voici un livre que vous devez lire et garder dans votre bibliothèque.

 

QUELLE ECOLOGIE POUR DEMAIN ?  – de Enzo SANDRE et Francis Venciton -  Editions de Flore, 162 pages – 210 €.  En vente aux éditions : 10 rue Croix des Petits Champs, 75001, Paris. editions@cercledeflore.fr

 

Livre de réflexions sur l’écologie des deux auteurs avec la participation d’autres personnalités. Il est préfacé par Jacques de Guillebon. L’écologie est un thème à la mode utilisée par de nombreux politiciens pour « gagner des suffrages » mais sans grand sérieux. Aussi, ce livre est utile pour faire le point. Utilisant la méthode de l’empirisme organisateur cher à Charles Maurras, les auteurs analysent l’histoire, les faits, les situations et proposent des solutions pour notre pays qui sont souvent peu compatibles avec la démagogie républicaine. Ce livre est à lire, à étudier et les auteurs attendent vos critiques, vos propositions, pour continuer à perfectionner nos analyses sur ce thème important qu’est l’écologie qui conditionne en grande partie notre avenir à tous.

 

PHILIPPE D’ORLEANS, comte de Paris – de Thibault GANDOULY -  Editions Via Romana -  386 pages – 24 €

 

Voici un très beau livre préfacé par le prince Jean de France, l’actuel comte de Paris. Thibault Gandouly nous retrace toute la vie de ce prince, de sa naissance en 1838 à son décès en 1894. Il est le petit fils du roi Louis-Philippe et s’il vécut une partie de sa vie en France, il connut l’exil sous la deuxième république, l’empire et la troisième lorsque celle-ci décida d’interdire le territoire français aux princes pouvant régner (lui et le Bonaparte). Après le décès du comte de Chambord, Henri V, et l’extinction de la branche ainée française des Bourbons, il eut la lourde tâche, avec l’accord du comte de Chambord, de prendre sa suite comme Chef de la Maison de France. Il aurait du régner sous nom de Philippe VII. Il s’acquitta fort bien de son rôle même si l’on peut contester sa stratégie électorale après coup mais il est toujours facile de « refaire l’histoire » ! Ce livre nous fait connaître un prince souvent méconnu qui aima passionnément la France et les Français, et qui aurait fait un très bon Roi et éviter à notre pays les tragédies que la république nous amena.

Lisez ce livre passionnant.

 

QUAND LA FRANCE ETAIT LA PREMIERE PUISSANCE DU MONDE  – de Raphaël CHAUVANCY -  VA Editions -  164 pages – 20 €

 

Voici un livre très intéressant qui démontre, contrairement à ce qui nous est enseigné par l’histoire « officielle », que la France, à la veille de la révolution dite française est la première puissance du monde. Elle l’est sur le plan militaire sur terre avec une armée puissante, bien équipée et bien commandée, et sur mer où elle vient de vaincre la puissante « Royal Navy ». Sa diplomatie est active, fort bien menée, neutralise l’Europe grâce à un savant jeu de bascule et d’influence. Le commerce est prospère, la flotte marchande française est présente partout. L’agriculture est florissante, la première d’Europe et son industrie rivalise avec celle de l’Angleterre dans tous les domaines et se développe rapidement (A titre d’exemple, la France produit en 1788 « de 130 à 140.000 tonnes de fonte et 90 à 100.000 tonnes de fer alors que la Grande Bretagne ne produit que 63.000 tonnes de fonte »). Par ailleurs, la France domine le monde intellectuel : le monde « parle français ». Il n’est pas étonnant que les anglais vont tout faire pour « aider voir provoquer » la révolution comme le démontre très bien Pierre Gaxotte : il fallait éliminer une puissance dangereuse pour elle. Elle y réussira car la France va s’écrouler avec la révolution suivie de Napoléon.

C’est pour cela qu’il faut acquérir et diffuser ce livre bien que certains jugements de l’auteur portant en particulier sur des personnes puissent parfois être un peu contestés.

 

PROJET DE SOCIETE – de Frédéric WINKLER -  Edité par le Groupe d’Action Royaliste – 400 pages – 22 € – actionroyaliste.fr

 

Ce livre a été écrit par Frédéric Winkler avec les participations de P.P. Blancher, François-Philippe P. et Jean-Philippe Chauvin qui a rédigé la préface. Il s’agit d’un projet complet d’une « nouvelle société ». Il est d’abord fait le constat de la faillite d’un régime républicain dans tous les domaines. Il établit par la force un faux « ordre », supprimant toutes les libertés réelles, locales, sociales professionnelles… faisant « sortir de l’histoire » notre France, produisant un art débile, un urbanisme massifiant, inhumain… Bilan accablant pour nos républiques et ses politiciens. L’auteur s’attache ensuite à montrer comment nous pouvons restaurer notre pays, lui rendre sa puissance et ses libertés au peuple français. Des propositions concrètes sont faites, des projets envisagés mais cela n’est possible qu’avec un Roi, raison pour laquelle il faut se prendre en main et militer pour que la France royale voie le jour. Un livre passionnant qui ne peut que redonner espoir à tous les Français. Bien sur, nous pouvons contester certaines propositions, comme celles sur le nucléaire, mais il s’agit d’envisager notre avenir dans une France libre pour des Français libres.

A lire et à diffuser.

 

CHARLES MAURRAS  – de Jean-Baptiste GEFFROY -  Editions de Chiré – 64 pages – 7,50 €. Editons de Chiré, BP 70001, 86190, Chiré en Montreuil – www.chire.fr

 

Ce livre est sous-titré : De la République au Roi. Un apologiste de la Monarchie. L’auteur est un professeur émérite de la Faculté de droit de l’Université de Poitiers. Il est un collaborateur régulier des revues Lecture et Tradition et Lectures Françaises. Il démontre dans ce livre l’influence importante et la force de conviction de Charles Maurras. Il utilise pour cela les relations et les échanges qu’il eut avec l’écrivain académicien de grand talent que fut Jules Lemaître. Ce républicain convaincu, de 15 ans l’aîné de Maurras et qui devient un de ses amis, se laissa finalement convaincre et conclut à la nécessité de la monarchie. C’est avec cette force de conviction que Maurras sut convaincre énormément de personnes, qu’elles soient catholiques, protestantes, juives, incroyantes, républicaines, …

Un livre intéressant par son approche.

 

BLANQUER n’est pas celui que vous croyez  – de Claude MEUNIER-BERTHELOT -  Editions du Verbe Haut, BP 57, 54210, Saint Nicolas de Port – 15 €

 

Madame Claude Meunier-Berthelot est juriste de formation, diplômée de l’Université de Panthéon-Assas. Elle a fait toute sa carrière dans l’Education Nationale. Elle nous livre là son avis sur l’action du ministre Jean-Michel Blanquer que beaucoup considèrent comme un personnage de qualité, rompant avec le laxisme de ses prédécesseurs. Elle montre qu’il n’en est rien : ce ministre poursuit la politique désastreuse de ses prédécesseurs qui est de mettre en action petit à petit – depuis la fin des années 40 – le fameux plan communiste dit « Langevin-Wallon ». Ainsi, il poursuit la « primarisation » du collège, ne fait pas les réformes pouvant remettre à niveau l’enseignement de base des enfants en primaire, au contraire. Elle s’appuie sur les documents du ministère pour sa démonstration qui est probante.  Elle montre aussi qu’il veut imposer – comme les autres – la propagande républicaine, l’histoire anti française,  mais aussi le laïcisme le plus sectaire, très anti catholique en facilitant  la propagande LGBT, sur l’avortement… Toute cette partie est bien démontrée. Là où elle est moins convaincante, c’est lorsqu’elle critique l’accent mis sur l’enseignement dans les banlieues difficiles : elle dit que Blanquer veut y réaliser un « enseignement d’excellence », ce qui n’est pas le cas car il ne sera pas meilleur qu’ailleurs même s’il y a des classes avec moins d’effectif, ce qui n’est pas critiquable en soi. Là où elle est mauvaise, c’est lorsqu’elle critique les écoles « Espérance banlieues » qui vont, dit-elle, dans le sens de Blanquer. Or, ces écoles font un excellent travail et font ce que devraient faire l’éducation nationale : non seulement donner un enseignement de qualité mais aussi faire aimer la France à tous ces petits et cela contrairement à l’enseignement public. C’est comme cela que l’on peut espérer intégrer ces enfants dans notre nation.

 

LE FILS D’UN ROI  – film de Cheyenne-Marie CARON -  Edité par Hésiode – à commander à www.cheyennecarron.com 28 €  port compris

 

Cheyenne-Marie Caron est une cinéaste de grand talent qui est une des rares – sinon la seule -  à écrire l’intégralité de ses films, sans l’aide d’un scénariste. Nous lui devons déjà de très beaux films comme L’Apôtre (2014), Patrie (2015), Jeunesse aux cœurs ardents (2017)… Voici qu’elle nous en livre un nouveau qu’il faut voir : Le Fils d’un Roi. Il s’agit de l’histoire d’un fils d’ouvriers, Kevin. Il a 17 ans et il suit des cours dans un lycée de banlieue. Son meilleur ami, un marocain, lui parle des bienfaits de la monarchie dans son pays. Il en parle aussi en classe devant un professeur d’histoire très républicain. Peut-être par provocation, comme la révolution est au programme, ils proposent ensemble de faire un exposé. Dans leurs recherches, ils s’aperçoivent que les Français bénéficiaient sous la monarchie de beaucoup de libertés que la révolution a supprimées : possibilités de s’associer, de défendre leurs intérêts, qu’ils avaient beaucoup de jours de congé en plus des dimanches etc. Toutes choses que la révolution supprima ce qui entraîna la création du « prolétariat » exploité par les tenants du libéralisme. Il faut voir comment leur exposé fut très mal reçu et même écourté par un enseignant « catastrophé » au point d’en parler avec ses collègues… Il y a là une très bonne description de notre monde enseignant qui en arrive à croire la « propagande » qu’il diffuse mais… pas tous !

Mais de divulguons pas tous ce film qu’il faut vous procurer pour le visionner et le faire visionner à vos amis.

 

Jean NEDISCHER

 

Lectures actuelles

 

La plupart des lecteurs de la Lorraine Royaliste connaissent, bien sûr, la Diffusion de la Pensée Française, leur excellent catalogue de bons livres par eux diffusés et la revue Lectures Françaises (demandez leur catalogue : DPF 86190 Chiré en Montreuil).

Moins connu est l’AFC (Action Familiale et Scolaire) qui présente dans sa revue trimestrielle les thèmes particulièrement marquants d’une actualité qui restera marquée dans le temps. Le récent numéro est particulièrement intéressant (n°268). Les thèmes retenus sont essentiels : L’enterrement de Jacques Chirac : un scandale canonique ; l’Etat contre l’école à la maison ; 70 ans de combats pour la famille et l’école ; considérations sur le Service national… Et même une excellente étude sur les caractères humains et les tempéraments par l’excellent abbé John Brucciani … (commandez cet intéressant numéro à A.F.C. -BP 80833-75828 Paris cedex17. Envoi contre la somme de 15 euros).

La Nouvelle Revue Lorraine (n°57) (1) évoque, parmi la variété de ses articles, la lecture pour les temps de confinement… 

Jean-Marie Cuny

(1) 10,50 € le numéro. Abonnement (4 n°) : 38 €. S

Pas de commentaires à “ ‘‘PRESSE ET LIBRAIRIE ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|