• Accueil
  • > informations royalistes
  • > Les obsèques de Guy Bertran de Balanda ont été célébrées hier à Marseille – Message du prince Jean, Comte de Paris
( 19 février, 2020 )

Les obsèques de Guy Bertran de Balanda ont été célébrées hier à Marseille – Message du prince Jean, Comte de Paris

 

Lu sur « Je Suis Français »

 

Qui fut Guy Bertran de Balanda – notamment pour nous – nous avons tenté de le dire en termes simples, illustrés de  photographies significatives de quelques étapes marquantes de nos engagements communs. L’on pourra s’y reporter : Le monde royaliste en deuil : Guy Bertran de Balanda nous a quittés.

Ses obsèques – sans-doute telles qu’il les avait voulues – ont été célébrées hier mardi en la basilique du Sacré-Coeur remplie de sa famille autour de ses fils Renaud et Axel, et de ses nombreux amis venus de la région provençale et de plus loin. 

Ses convictions royalistes, son appartenance de toute une vie à l’Union Royaliste Provençale, les actions qu’il y a menées depuis sa jeunesse jusqu’à ses derniers jours, ont été amplement évoquées par sa famille comme par ses amis présents. Il a participé à différents combats d’esprit patriote. Essentiellement, il était royaliste, d’Action Française et camelot du roi. 

Jean Gugliotta, président de l’Union Royaliste Provençale, a donné lecture d’un message du prince Jean, Comte de Paris et Chef de la Maison Royale de France, dont voici le texte :

Les obsèques de Guy Bertran de Balanda ont été célébrées hier à Marseille – Message du prince Jean, Comte de Paris dans informations royalistes 47150946_330701971096711_1149909014545432576_n-300x163-1

 

 

« Chers Amis, 

Vous êtes aujourd’hui dans la tristesse parce que vous avez perdu un être cher, que vous soyez de sa famille ou de ses amis. Je sais qu’il en avait de nombreux.

Je n’ai pas connu Guy Bertran de Balanda autant que vous tous mais je partage votre peine. Et je joins mes prières aux vôtres.

Je l’ai connu suffisamment pour savoir qu’il était un fidèle de la Maison Royale de France et des traditions qu’il m’a été donné d’incarner, à la suite plus que millénaire de mes ancêtres. Et aujourd’hui en tant que Comte de Paris, chef de la Maison de France.

Je sais aussi que nombreux sont dans sa famille et parmi ses amis ceux qui partagent cette fidélité.

J’ai rencontré Guy de Balanda au moins deux fois qui ont été marquantes : l’une aux Baux de Provence où je m’étais rendu en compagnie de mon frère, en juin 2002. Il était l’un de ceux qui m’ont accueilli.

La seconde fois, ce fut à Tautavel, en terre catalane, qui était la sienne, pour un weekend d’études auquel le professeur Henri de Lumley m’avait convié.

Guy de Balanda m’est apparu comme un homme de fidélité et de courage, ces deux qualités devenues si rares aujourd’hui.

Je ne veux pas rallonger ces quelques réflexions et ces souvenirs. 

Simplement, je partage votre peine et je salue la mémoire de celui qui vient de nous quitter. 

Jean

Comte de Paris  »

Après la messe, la famille avait organisé dans la crypte de la basilique un moment de rencontre bienvenu où les conversations et les retrouvailles ont été animées, dans cette sorte d’unité à laquelle l’exemple de Guy de Balanda donnait une intensité particulière.

Un repas d’une cinquantaine de couverts remarquablement organisé par les plus jeunes des participants a clôturé ces obsèques, repas ponctué des chants qui de tous temps ont été les nôtres.    Logo-Je-Suis-Français-Copie-Copie dans informations royalistes

 

Les Royalistes Lorrains s’associent à la peine de leurs amis provençaux et présentent à toute la famille de Guy de Balanda leurs plus sincères condoléances.

Pas de commentaires à “ Les obsèques de Guy Bertran de Balanda ont été célébrées hier à Marseille – Message du prince Jean, Comte de Paris ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|