( 13 juin, 2019 )

Brigitte Bardot

 

« Je suis d’origine Lorraine. Le berceau des Bardot est à Ligny-en-Barrois » écrivait Brigitte Bardot en 2010 au réalisateur d’une image d’Epinal qui la représentait à divers moments de sa vie. Elle ajoutait : « La vie est une image et Epinal l’immortalise ». Sage comme une image, Brigitte ne l’a pas toujours été.

« Dieu créa la femme » est le titre du film célèbre qui lança cette jeune artiste qui devait devenir très populaire. Elle a été la figure féminine rêvée dans les années 1950/1960. D’abord mannequin particulièrement photogénique, elle a ensuite atteint au cinéma une renommée internationale avec 45 films et plus de 70 chansons. Brigitte dite B.B. n’a certes pas eut une vie exemplaire, elle a surtout été très admirée pour sa féminité, la grâce de ses mouvements, hérités de sa formation à la danse classique durant son adolescence. Ajoutons la douceur nonchalante naturelle des gestes et sa moue boudeuse.

Le père Louis Bardot, Meusien, originaire de Ligny-en-Barrois et sa mère donnèrent à Brigitte une éducation religieuse catholique. Elle a fait ses études à l’institut de la Tour, établissement catholique du XVIe arrondissement de Paris. Brigitte avait une sœur cadette Marie-Jeanne dite Mijanounée en 1938. BB est née en 1934. Malgré sa bonne éducation, elle n’a pas eu une vie forcément exemplaire, elle a surtout été très admirée pour sa féminité. Brigitte habite désormais « la Madrague » à Saint-Tropez acquise en 1958, ou elle s’est retirée depuis 2006 après 21 ans de carrière alors qu’elle était une des artistes françaises des plus célèbres au monde. C’est en 1973 que Brigitte abandonne le succès pour se consacrer à la défense des animaux. Actuellement, elle proteste contre l’égorgement des moutons, en dehors des règles sanitaires notamment lors des fêtes musulmanes. Ce qui lui vaut d’être condamnée par les tribunaux pour haine raciale…

Brigitte Bardot n’a pas sa langue dans sa poche. Elle déclare volontiers : « J’ai été élevée dans l’honneur, le patriotisme, l’amour et le respect de mon pays. Quand je vois ce qu’il est devenu, je suis assez désespérée. Quand je constate ce qu’ils ont fait d’un pays dont la richesse intellectuelle, la qualité du langage, de l’écriture, la primauté en matière d’architecture, de mode, d’élégance, de patrimoine rayonnant dans le monde entier, ça me déprime ! »

Jean-Marie CUNY

Pas de commentaires à “ Brigitte Bardot ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|