( 13 septembre, 2017 )

PRESSE ET LIBRAIRIE

 

 

CODEX – Le numéro 15 € – abonnement : 60 € (4 numéros)- CLD, 14 rue de l’église, 16120, Châteauneuf-sur-Charente.

 

Voici une très belle revue trimestrielle, luxueuse, de 178 pages. Son numéro 4, daté de l’été 2017, est consacré en grande parti à l’Action Française. Pour être objectif, relevons le bon article d’Olivier Dard et nous notons qu’il est bien précisé que l’A.F. ne fut pas collaborationniste, elle qui avait dénoncé le nazisme très tôt ! Le reste consiste essentiellement en un gros dossier sur l’A.F. et l’Eglise. Visiblement, soit les auteurs n’ont pas étudié le dossier et se contentent de recopier les attaques dont fut l’objet le mouvement, soit ils sont de mauvaise fois : Tout est faux ou presque ! Contre sens sur le « nationalisme intégral » et sur la notion de « politique d’abord », Maurras présenté comme athée ou païen alors qu’il était agnostique… La condamnation de 1926 est présenté comme inéluctable pour des raisons doctrinales qui ne sont pas précisées et pour une bonne raison : il n’y eu jamais de condamnation doctrinale de la part de l’Eglise ! Il n’y eut donc pas de « rétractation » avant la levée de l’interdiction en 1939, l’A.F. dit cependant regretter certains articles très violents contre la condamnation de 1926 ! Il y a bien sur les livres de jeunesse de Charles Maurras sur lesquels les démocrates chrétiens et Mgr Andrieu s’appuyaient, mais ils sont bien moins anti chrétien que l’on pourrait le croire dans une première lecture superficielle. Il s’agit, comme l’a fort bien montré Hilaire de Crémiers, de contes cryptés qui disent tout autre chose ! Enfin, nulle trace des archives du ministère français des affaires étrangères qui démontrent (voir les livres de Philippe Prévost) que l’affaire de la condamnation fut essentiellement politique.

Un conseil, ne dépensait pas un centime pour cette revue et déconseillait la à vos amis à moins, bien sûr, qu’elle ne fasse amende honorable dans son prochain numéro, ce que je vous signalerai alors.

 

 

LE FIGARO HISTOIREVIKING, la légende des hommes du Nord – 130 pages – 8,90 € le numéro. Abonnement : 49 € (6 numéros) à Le Figaro Histoire – libre réponse 73387 – 60439 Noailles cedex.

 

Voici encore en très beau numéro de cette revue d’histoire. Le dossier est consacré à ces intrépides personnages venus du Danemark, de Norvège ou de Suède et qui écumèrent les mers et les côtes d’Europe. Qui étaient-ils ? A la fois pillards, conquérants et commerçants, ils tuaient et pillaient – c’est leur réputation – mais pas uniquement et ils finirent par s’assagir souvent en se convertissant et en s’installant sur de nouvelles terres, en particulier – chez nous – en Normandie. Etude remarquable pour toute personne s’intéressant à ces guerriers et à l’histoire de notre continent.

A noter aussi l’éditorial de Michel de Jaeghere intitulé « court traité de dissidence » à lire et relire car il dit beaucoup sur l’état de notre société.

 

CAHIER SAINT RAPHAËL – 112  pages – 8 € le numéro – abonnement : 25 € à A.C.I.M. – 2 rue d’Equihen – 62360 Saint Etienne au Mont.

 

Les cahiers Saint Raphaël sont l’organe de » l’Association Catholique des Infirmières, Médecins et professionnels de Santé » dont le Président est le docteur Jean-Pierre Dickès. Dans ce numéro intitulé « S’asservir ou donner », en plus des informations très précieuses, comme toujours, données sur le monde médical, vous trouverez un reportage sur les missions de l’association aux Philippines et un dossier très complet sur le Cannabis que certains irresponsables veulent légaliser. Un grand danger pour toute la population.

A lire et à faire lire.

 

LE BON TRAVAIL – de l’Abbé Philbert RIGAULT – 132 pages – Editions de Chiré – 14 € à Editions de Chiré, BP 70001 – 86190 Chiré en Montreuil ou www.chiré.fr

 

Voici un petit livre à lire attentivement, il donne une idée précise de ce que peut être « le bon travail ». Nous pouvons lire sur la quatrième de couverture « En outre, il apportera de judicieux conseils sur l’éducation des enfants et le nécessaire retour aux sources d’une civilisation en pleine décadence ; de même, il accompagnera le lecteur dans sa pratique des grandes vertus de patience, d’humilité, de renoncement et de sacrifice. Le tout empreint de bon sens, d’une grand profondeur soutenue par les connaissances philosophiques et théologiques de l’abbé Rigault, toujours mesuré, équilibré, toujours accessible à tous (sans doute la plus grande qualité chez un intellectuel) et qui ne tombe jamais dans les lourdeurs moralisatrices, tentation pourtant facile dans ce genre d’exercice… »

Le livre est précédé du « testament d’inventeur » du même auteur.

C’est « un excellent petit traité sur le travail »

 

 

Jean NEDISCHER

 

Pas de commentaires à “ PRESSE ET LIBRAIRIE ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|