( 20 juillet, 2017 )

Le meilleur parmi les meilleurs

 

 

Il s’agit ici du parc de loisirs du Puy du Fou en Vendée. Savez-vous, gens de Lorraine, que ce parc d’attractions est considéré depuis des années comme le meilleur à l’échelon international. Après avoir été nommé parc d’attraction préféré des Français, puis meilleur parc d’Europe, il vient d’obtenir la plus haute distinction mondiale à Los Angeles concernant les parcs d’attractions. Il s’agit d’une reconnaissance officielle et internationale. Ce prix est décerné par des professionnels du monde entier. Il récompense l’excellence technique, artistique et la créativité des attractions. Ce choix ne peut qu’être applaudit et confirmé par les nombreux visiteurs enthousiastes.

Créé par Philippe de Villiers, ce parc de loisirs Vendéens du Puy du Fou est aujourd’hui géré par Nicolas de Villiers, fils du fondateur. Soyons fiers de cette réalisation bien Française qui fait la pige aux importants parcs d’attractions américains installés en Europe. Profitons-en ici pour évoquer les origines Lorraines de la famille de Villiers.

Le nom de famille est Le Jolis de Villiers de Saintignon. Le père de Philipe et grand-père de Nicolas, Jacques le Jolis de Villiers est né à Nancy, rue du Montet (aujourd’hui, avenue Général Leclerc). Il a été élevé par les Saintignon, maîtres de forges dans le Pays-Haut.

Dans son livre « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu » Philippe de Villiers évoque l’origine de l’aventure du Puy du Fou (p.53) et le souvenir de son grand père, capitaine au 79e R.I., Louis de Villiers tué le 10 septembre 1914 à la tête de sa compagnie en forêt de Saint-Paul, près de Champenoux, lors de la Bataille du Grand Couronné. Première victoire française de la Grande Guerre, après l’enfer de Morhange. Les enfants de Louis de Villiers devenus alors pupilles de la Nation ont été adoptés par une tante de Saintignon, famille de maîtres de forges dans le Pays-Haut.

Officier Lorrain, fils de Louis, le lieutenant Jacques de Villiers avait connu Jean de Lattre de Tassigny à Metz (pages 58-59). C’est chez de Lattre que le jeune officier découvrait la Vendée et surtout, c’est chez son colonel (qui deviendra général et Maréchal de France), qu’il rencontra sa future épouse, fille d’un officier de cavalerie, puis aviateur, d’origine Catalane, d’une famille de noblesse d’épée.

Depuis, la famille a fait souche en Vendée. Philippe de Villiers, né le 25 mars 1949, est le fondateur du parc du Puy du Fou, dont le fils Nicolas, né en 1979 à reprit le flambeau.

Avec un brin de fierté, pourquoi pas, il nous fallait évoquer l’origine Lorraine du Chouan Vendéen et faire part de notre sympathie envers ces Lorrains de l’autre bout de la France.

Jean-Marie CUNY

Pas de commentaires à “ Le meilleur parmi les meilleurs ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|