• Accueil
  • > actualités
  • > Cession d’un terrain communal à la confédération Islamique du Milli Görus : et la réciprocité ?
( 14 juillet, 2017 )

Cession d’un terrain communal à la confédération Islamique du Milli Görus : et la réciprocité ?

 

Bravo à Thierry Gourlot pour son intervention.

LR

 

Intervention de Thierry Gourlot au Conseil municipal de Metz du 6 juillet 2017

 

Monsieur le maire, mes chers collègues,

Avant d’aborder le point qui nous occupe, je voudrais répondre à Madame Isler Beguin qui s’étonnait que l’on conteste la construction de mosquées alors qu’il y a des églises partout !!! je me permet de lui rappeler que l’Europe est la fille d’Athènes mais qu‘elle est surtout la fille de Rome et de l’Eglise. Ses racines et sa civilisation sont judéo-chrétiennes, les espaces, l’urbanisme, les monuments, notre culture, les mentalités, bref, notre civilisation baigne dans le christianisme.

Je lui rappelle aussi que si ici, il est facile de construire une mosquée il n’en est pas de même dans les pays musulmans et en particulier en Arabie Saoudite, ou des millions de chrétiens qui y travaillent ne peuvent pas pratiquer leur culte. La réciprocité en la matière devrait être de mise. Sans parler du sort des chrétiens d’Orient, persécutés y compris les Coptes d’Egypte, 10 à 15 millions d’égyptiens, présents avant l’Islam et qui sont victimes de discriminations et ou la construction de nouvelles églises est presque impossible….


Cession d’un terrain communal à la confédération Islamique du Milli Görus : et la réciprocité ? dans actualités

La mosquée de la rampe Bellecroix – difficultés de stationnement

Mais revenons au sujet : dans ce dossier, ce n’est pas tant le fait qu’il faille régler les problèmes de stationnement lors des vendredi ou d’autres fêtes religieuses que la personnalité morale avec qui l’on traite, à savoir la Confédération Islamique du Milli -Görus.

Le Milli-Görus qui veut dire « Vision Nationale » a été créé en 1979, en Turquie par Necmettim Erbakan, ancien 1 er ministre de Turquie entre 96 et 97 qui fut destitué pour atteinte à la laïcité.

Selon le manifeste de cette organisation, « l’ordre juste », qui n’a rien à voir, on l’imagine, avec celui de votre amie Ségolène Royal, doit vaincre « l’ordre sans valeurs » de l’Occident, qui repose selon eux, sur la violence, l’injustice et l’exploitation.

Necmettim Erbakan, déclarait : « les européens sont malades…nous leur donnerons les médicaments. L’Europe entière deviendra islamique. Nous conquerrons Rome ».

Excusez du peu, et permettez moi de ne pas partager cette vision des choses, en ce qui concerne notre avenir.

En Allemagne, ou ce mouvement est très puissant, il a été classé comme, « islamiste-fondamentaliste », en 2003, et il figurait même, sur la liste des associations pouvant servir de base arrière au terrorisme.

Le ministre de l’intérieur de Dusseldorf publie en janvier 1999, un bulletin interne de ce mouvement ou il est dit : » la communauté est un moyen au service du but. Le but étant d’islamiser la société ».

Milli Gorüs se veut « un bouclier protégeant nos compatriotes de la barbarie européenne » et pense que « la démocratie est une erreur occidentale », etc.

Depuis 2008, d’autres affaires le touchent : fraude, escroquerie, blanchiment d’argent, association de malfaiteurs…

Au Pays Bas, en 2004, le président de la branche jeune du Milli Gorüs, niait l’holocauste ne voyant « que tout au plus, que quelques milliers de victimes juives, lors de la seconde guerre mondiale ».

En, avril 2007, les liens entre le Milli-Gorüs et les Frères Musulmans apparaissent au grand jour.

Vous me direz, il en de même avec l’UOIF, qui gère la mosquée de Woippy, et tout le monde ferme les yeux.

On peut toujours espérer que le Milli-Gorüs ait changé, que ses représentants à Metz, ne partagent pas, ou plus, les scories de son passé trouble et sujet à débat…peut être, mais dans le doute, notre ggroupe votera contre.


On peut espérer voir un jour un « Islam des Lumières » cher à feu Malek Chebel et voir renaître l’Ecole Mutazilite, née au 8 e siècle au temps des Abbassides ; cette école mettait en avant le libre arbitre, plaçait l’amour et l’ascétisme au centre de la recherche spirituelle de l’être humain. Elle rejetait tout dogmatisme religieux, siècle. Hélas au 13 ème siècle, sous les coups de boutoirs des autres écoles islamiques et fondamentalistes, qui considéraient que la révélation ne devait pas être soumise à la critique et au débat, elle a disparue.
J’attends, pour l’instant en vain son retour, mais il ne faut jamais désespérer. Cela serait peut être l’honneur de la France d’aider à sa résurrection.

Enfin, Monsieur le Maire, afin de permettre l’éclosion d’un « Islam à la française », je vous suggère la création d’une charte locale que pourrait signer les Imams et les associations musulmanes de Metz, qui s’engageraient au respect des lois de la République, dont la laïcité, avec 3 points non négociables, qui seraient :

  1. l’égalité entre l’homme et la femme
  2. le droit d’apostasie et celui de changer de religion.
  3. le droit pour une musulmane de pouvoir épouser un non musulman sans que celui ci ne doive changer de religion.

Trois propositions de bon sens et qui semblent aller de soi, et bien proposez les, à la signature, M. le Maire et vous serez surpris des réactions.

Je vous remercie.

Thierry Gourlot
Conseiller municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine

Pas de commentaires à “ Cession d’un terrain communal à la confédération Islamique du Milli Görus : et la réciprocité ? ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|