( 9 janvier, 2014 )

EDITORIAL de Philippe SCHNEIDER du numéro 304 de LA LORRAINE ROYALISTE

Voici une année terrible pour la France et les Français qui s’achève. Sombrant en économie, le chômage comme les déficits ou les disparitions d’entreprises augmentant gravement, le gouvernement ne sait que « taxer » plus les Français pour essayer de limiter les dérapages financiers, ce qui ne fait que les aggraver, trop d’impôts tuant l’impôt comme n’importe quel économiste sérieux – mais pas les « énarques » au pouvoir – le sait. Il ne peut cependant guère faire autrement aujourd’hui car il doit obéir aveuglément aux ordres venus de Bruxelles et de Berlin, « Europe supranationale » oblige ! Or, ces pouvoirs veulent la disparition de la France en tant que Nation, de peur qu’elle se réveille un jour, rejetant leur tutelle.

 

Comme Hollande veut faire semblant d’exister, de jouer un rôle, il intervient en Afrique militairement avec ce qui reste d’armée à la France qu’il contribue à désarmer totalement. Que l’on me comprenne bien : les interventions au Mali et en Centre Afrique sont nécessaires, nous avons même demandé dans nos colonnes cette dernière depuis plusieurs mois. Nous intervenons bien tardivement – de nombreux massacres ayant déjà eu lieu – et petitement : c’est 10.000 hommes qu’il aurait fallu envoyer. Seulement, voilà, nous ne les avons plus, la faute à Chirac, Sarkozy et Hollande qui ont fait la même politique de désarmement, de baisse des effectifs… Par ailleurs, dans cette partie de l’Afrique, nous payons la grave et criminelle faute de Sarkozy que fut son intervention en Lybie. Les morts d’immigrés dans la Méditerranée sont également en grande partie de sa faute car la Lybie de Kadhafi ne permettait pas leur passage et cela se savait. Mais bientôt, « grâce » à la nouvelle loi de programmation militaire, pourrons-nous encore envoyer un millier de soldats dans un pays d’Afrique avec 3 ou 4 avions et hélicoptères ? Cela va devenir problématique !

 

Plus d’indépendance économique, politique, plus d’armée, la France est en pleine décomposition. Mais il y a encore pire car ce sont vraiment la nature même du pays, sa mémoire, ses bases que l’on veut détruire pour créer un « nouveau français » inculte, sans passé donc sans avenir, à la manière de ce que Orwell imaginait dans « 1984 », qui serait parfaitement malléable à la propagande révolutionnaire et deviendrait un parfait « homo économicus » comme les aiment bien les financiers !

 

C’est la raison pour laquelle tout ce qui est naturel doit être combattu, les lois de vie qui ont permis longtemps la progression de nos sociétés, doivent être abrogées. Ainsi, le mariage devenu un simple contrat passé entre deux personnes (et pourquoi donc deux personnes !) sans lien avec la procréation. L’enfant devenu un objet comme un autre et nous passons facilement du droit des enfants à vivre au droit à l’enfant de groupes de personnes – couples ou non – d’avoir un enfant comme l’on voudrait un animal de compagnie ou un jouet. Pas étonnant dès lors que l’on s’en sépare quand il ne donne plus « satisfaction ».L’eugénisme, si « décrié » par le pouvoir est pourtant mis en place par eux et de manière plus systématique que dans l’Europe du Nord et en Allemagne avant la deuxième guerre mondiale mais de manière plus « feutrée » : on incite les gens à « avortuer » leurs enfants s’il est soupçonné d’avoir peut-être un risque d’être malade ou mal formé…  Tout cela est une des conséquences de la société libéralo-socialiste comme Mme Taubira veut l’instituer. De même pour les malades qu’il ne convient plus de soigner mais de « préparer » doucement à la mort que l’on donnera, comme disait déjà Adolph Hitler. J’exagère ? Non, Hélas : regardez les nouvelles dispositions favorisant le meurtre des enfants dit I.V.G., les lois sur  « l’euthanazie » qui se préparent… C’est peut-être ainsi que le Président Hollande veut rétablir notre économie en limitant les dépenses de la sécurité sociale et les pensions de retraite ! Ce serait bien à la manière des matérialistes qui nous gouvernent qu’ils se disent de « gauche » ou de « droite ».

 

Cependant, 2013 aura eu aussi un aspect positif par la mobilisation énorme de millions de Français commençant à se rendre compte des dérives, mobilisation inattendue et très spontanée entraînant par ce fait une mauvaise organisation et sans avoir de but précis sauf tenter d’empêcher un forfait majeur. Il n’est pas dit que cette mobilisation restera sans effet, on en a la preuve quand nous voyons qu’il n’y a plus un ministre ou un « président » qui ne peut sortir sans faire l’objet d’une présence de la « manif pour tous », bien réelle et bien connue malgré la censure des médias.

 

Il faut maintenant, et c’est notre rôle, montrer qu’il ne suffit pas de s’opposer aux lois scélérates, car cela ne sert à rien dans un régime qui impose cela par nature même. C’est le régime qu’il faut changer pour le remplacer par le seul qui, en France, peut sauver le pays et ses habitants, qui a fait ses preuves pendant 1.000 ans, celui du Roi. Mobilisons-nous en 2014 pour faire progresser cette idée de salut national, tout le reste est finalement secondaire.

Pas de commentaires à “ EDITORIAL de Philippe SCHNEIDER du numéro 304 de LA LORRAINE ROYALISTE ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|