( 13 septembre, 2013 )

« Affaire du bijoutier de Nice » : Communiqué de Jacques Myard

jacques myard.jpgCOMMUNIQUE DE PRESSE
de Jacques MYARD
Député de la Nation
Maire de Maisons-Laffitte
Président du Cercle Nation et République

 

Le 12 septembre 2013

A/S : Agression : la justice à l’envers !

Hier, à Nice, un bijoutier s’est fait agresser et voler. Les agresseurs, le forfait perpétré, se sont enfuis. C’est alors que le bijoutier a pris une arme et tiré en direction des braqueurs dont l’un est décédé. Il fut aussitôt arrêté et placé en garde à vue pour « homicide volontaire ».

Il ne s’agit pas de donner un permis de tuer à nos concitoyens mais quand l’Etat, qui a l’obligation de garantir la sécurité des Français, faillit chaque jour à sa mission, comme le montrent la série de braquages de commerçants et la multiplication des cas de délinquance, on comprend la réaction de solidarité envers cet homme.

La justice fonctionne désormais à l’envers lorsqu’elle poursuit la victime de ces lâches agressions qui aurait pu, en l’occurrence, payer de sa vie le simple fait d’être commerçant bijoutier.

Le concept de légitime défense doit être revu et corrigé ; à défaut la colère populaire va provoquer la constitution de milices d’autodéfense

 

Pas de commentaires à “ « Affaire du bijoutier de Nice » : Communiqué de Jacques Myard ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|